Mode : à l'abordage

Un vent marin souffle sur la mode

 

Du mercredi 6 février au jeudi 14 mars, l’esprit breton s’empare du BHV MARAIS qui propose de prendre le large pour retrouver des expériences et des produits authentiques et exclusifs.
Côté Mode : marinières, cirés, bonnets, vestes de travail, sacs imperméables, débarquent pour donner à votre look une touche iodée irrésistible.

 

AIR IODE, EMBRUNS, … ZOOM SUR LA MARINIERE
Indémodable, mixte et facile à associer, la marinière est LA pièce mode fétiche à adopter.

 

COMMENT LA PORTER ?

 

CASUAL : idéale avec un jean, la marinière se porter oversize rentrée dans un jean taille haute pour les femmes et un peu large sur un jean droit pour les hommes.
TENDANCE : la marinière s’associe également très bien avec une mini-jupe en cuir (ou similicuir) et une paire de baskets.
PREPPY : au-dessus d’un chemisier dont on fera sortir le col de la marinière, elle donne un look résolument preppy portée avec un pantalon droit noir.

 

Vous n’avez pas encore votre marinière ou vous n’en avez pas assez* ? Ça tombe bien : Petit Bateau (RDC), Saint James (RDC), Le Mont Saint Michel (1er étage), Galeries Lafayette (1er étage), ou encore Armor Lux (BHV HOMME) vous présentent des modèles exclusifs et/ou personnalisables au BHV MARAIS à partir du 6 février.
Et si la traditionnelle marinière bleue et blanche est indémodable, vous pouvez vous laisser tenter par les marinières rouges, jaunes, … à retrouver notamment au sein de la marque Galeries Lafayette au 1er étage du BHV MARAIS Rivoli.

 

maquette_trousse_mariniere_et_beurre_sale.jpg

Petite histoire de la marinière

 

L’acte de naissance de la marinière se trouve dans le décret du 27 mars 1858 qui introduit dans la liste officielle des tenues de matelot de la marine le tricot rayé bleu et blanc. Les marins avaient coutume de dire que la rayure permettait de mieux repérer un homme tombé à la mer.
A l’origine la marinière était composée de 21 rayures blanches ce qui correspondaient aux nombres de victoires napoléoniennes.

 

 

UNE MARINIERE UNIQUE AVEC PETIT BATEAU

 

A l’occasion de Marinière et Beurre Salé, LE BHV MARAIS invite PETIT BATEAU au rez-de-chaussée du magasin du 6 février au 14 mars. La marque culte proposera des marinières, accessoires, cirés, idéals pour affronter le vent breton ou la pluie parisienne.
Le petit plus qui nous fait craquer ? Tous les vendredis et samedis de 10h à 19h, la marque offre la personnalisation de vos pièces préférées pour 2 produits achetés dans la gamme blanche (culottes, bodys, t-shirts).
Alors à vos prénoms, mots doux, ou punchlines favorites : soyez culotté.e.s !

 

PETIT BATEAU ET LA MARINIERE : PLUS D’UN SIECLE DE SAVOIR-FAIRE
Petit Bateau, la marque préférée des français, reconnue pour la qualité de son coton, enveloppe petits et grands depuis 1893. Et chez Petit Bateau, on sait y faire avec la marinière !
Depuis plus d’un siècle, ce vêtement emprunté au vestiaire des marins pose son empreinte rayée sur la mode avec une élégante décontraction.
Petit Bateau en connaît un rayon en matière de rayures, jouant avec, depuis toujours, pour le plus grand bonheur des marinière lovers de tous les âges.
Pop-up au rez-de-chaussée du magasin principal.

 

 

MARINIERE GOURMANDE ET EXCLUSIVE AVEC SAINT JAMES

 

SAINT JAMES célèbre l’esprit marin (et gourmand) de la côte normande en installant un pop-up au 1er étage du BHV MARAIS du 6 février au 14 mars. Et pour le plus grand bonheur des becs sucrés et des modeux les plus pointus, la marque a développé une marinière exclusive pour LE BHV MARAIS, ornée de rayures oranges et brodée d’un kouign amann doré. Prix de vente : 59€.
A ne pas manquer : samedi 16 février de 10h30 à 19h et dimanche 17 février de 11h à 18h, pour tout achat au sein du corner de la marque, la broderie vous est offerte. A vos initiales !

 

PETITE HISTOIRE DE LA MARINIERE SAINT JAMES MADE IN FRANCE
Entreprise familiale depuis les années 1850, les Tricots Saint James sont spécialistes de la fabrication de la marinière et du pull marin made in France.
SAINT JAMES, Entreprise du Patrimoine Vivant, fabrique en France, avec 280 Salariés dans ses ateliers localisés en Normandie, dans la commune de Saint-James, à quelques encablures du Mont Saint-Michel.

 

 

ARMOR LUX (HOMME) VOUS GÂTE

 

La marque emblématique de marinière s’installe au BHV MARAIS HOMME du 18 février au 13 mars et réserve quelques surprises à ses matelots : la broderie est offerte pour tout achat vendredi 22 et samedi 23 février de 11h à 19h et une trousse aux couleurs de l’opération est offerte pour tout achat dans la limite des stocks disponibles.

 

LA MARINIERE SELON ARMOR LUX C’EST…
• Le produit emblématique de la marque ;
• Un produit de grande qualité qui séduit toute la famille ;
• Un produit authentique ;
• Armor-lux propose des marinières depuis le début des années 70 ;
• Armor-lux vend environ 400.000 marinières / an.
Au fil des saisons, la marinière est devenue le produit emblématique de la marque. Elle se décline dans des coloris classiques ou plus mode pour accompagner l’évolution des tendances. Armor-lux consacre un soin tout particulier à la sélection des matières premières pour proposer des produits sans cesse renouvelées au fil des collections (coupe, forme, style, personnalisation).

 

ARMOR LUX : L’ART DE VIVRE MARIN
Fondée en 1938 à Quimper, Armor-lux perpétue un savoir-faire d’exception dans la création et la fabrication de produits en maille grâce à un des derniers outils de production textile intégré verticalement en France. Plus qu’une marque, Armor-lux symbolise aujourd’hui un art de vivre, des collections d’inspiration marine, des vêtements authentiques ainsi que des engagements forts en matière de préservation de l’emploi.

 

 

UN VÊTEMENT POUR LA VIE AVEC LE MONT SAINT MICHEL

 

Du 7 au 13 février LE MONT SAINT MICHEL installe un pop-up exclusif au 1er étage du magasin principal pour vous présenter ses pièces modes et inusables. Marinières, vestes de travail, sac iconique, achetez un vêtement pour la vie !

 

« UN VÊTEMENT POUR CHAQUE USAGE »
Le Mont St Michel est une marque jeune à l’histoire ancienne. Spécialisée dans le vêtement de travail « inusable » depuis 1913, la maison est aujourd‘hui dessinée par Alexandre Milan qui la transforme en un label mode, urbain et moderne, mais toujours fidèle à l’esprit fonctionnel de l’héritage workwear.
Cet héritage, Alexandre Milan l’enrichit d’un savoir-faire textile familial presque aussi ancien : celui des tricotages de l’Aa, usine fondée en 1919 par son arrière-grand-mère. Le studio de design de la marque est toujours situé sur le site de Monthorin en Bretagne, où se trouvait l’usine et où l’on conserve précieusement des décennies d’archives textiles, véritable trésor d’inspiration revisité à chaque collection.

 

*NB : on n’a jamais assez de marinières dans son dressing.

On se connecte ?