34 Produits

Trier par
  • Prix croissant
  • Prix decroissant
  • Nouveautes
  • Reduction Decroissante
Catégories
Filtres

Le fonctionnement d’une imprimante 3D

Une imprimante 3D permet de construire différents objets en superposant de fines lamelles. Pour cela, on introduit d’abord des bobines de filament 3D dans l’appareil : la matière va être chauffée, via un extrudeur, jusqu’à ce qu’elle fonde. Elle va ensuite être mise en forme grâce à une buse qui dessine l’objet souhaité. Il existe différents types de filaments 3D comme le PLA, l’ABS, le PET-G ou le PTU. Chaque filament présente des propriétés différentes. Le PET-G, par exemple, est adapté pour le contact alimentaire. 

Il est possible d’imprimer de nombreux objets grâce à une imprimante 3D, que ce soit des pièces d’outillage ou des accessoires de décoration. Les applications sont multiples et les possibilités infinies. Les objets réalisés peuvent être de différents formats, selon la taille du plateau de l’imprimante. Plus celui-ci sera grand, plus vous pourrez créer des objets de taille importante. Mais vous pouvez également imprimer un objet en plusieurs parties, que vous viendrez ensuite coller entre elles. 

Certaines imprimantes disposent d’un écran intégré, afin de pouvoir les commander directement. Elles peuvent également être équipées de cartes mémoires ou de connecteurs USB. Vous pouvez aussi paramétrer l’imprimante via votre ordinateur, en utilisant un logiciel spécifique. 

Comment choisir une imprimante 3D ?

L’un des premiers critères qui doit guider votre choix d’une imprimante 3D est le nombre d’extrudeurs (appelés aussi têtes d’impression) dont elle dispose. Certains modèles présentent une simple extrusion, c’est-à-dire une seule tête d’impression, mais on trouve aussi des modèles avec plusieurs têtes. Ce type d’imprimante permet d’utiliser différentes couleurs, voire plusieurs matériaux, de façon simultanée. Le diamètre de la buse d’extrusion déterminera également le type de filament 3D que vous pouvez utiliser. Sachez que le diamètre standard est de 1,75 mm. 

La température d’extrusion est aussi une donnée importante, selon le matériau que vous souhaitez utiliser. Le PLA, qui est le filament 3D le plus courant, ne nécessite pas d’être chauffé à haute température. Mais c’est le cas de l’ABS en revanche. Certains modèles d’imprimantes 3D peuvent chauffer jusqu’à 280 degrés. 

Dans les données fournies par le fabricant, vous trouverez également la résolution et la vitesse d’impression, exprimée en millimètres par seconde. Une résolution qui n’excède pas quelques dixièmes de microns permet d’obtenir un objet avec une plus grande finesse dans les détails. 

Avez-vous besoin d’une imprimante 3D avec un plateau chauffant ? Ce dernier permet une meilleure adhésion entre les lamelles et limite la rétractation du matériau lors de l’étape de refroidissement. Les imprimantes 3D peuvent disposer d’autres options comme une caméra de contrôle intégrée, un système de détection de la fin du filament, ou encore la connexion en WiFi.