LE KIWAI

On connaît tous le kiwi ! C’est pourquoi cette semaine on vous propose de découvrir son cousin le KIWAI. On vous dit tout sur sa provenance et ses bienfaits.

 

QU’EST-CE QUE LE KIWAI ?

Le kiwai, ou kiwi de Sibérie, est un petit fruit provenant d’Asie Orientale (Russie, Chine, Japon…). Si sa chair ressemble comme deux gouttes d’eau à celle de son cousin le kiwi, celui-là se consomme comme une baie, sans avoir besoin d’être épluché. Issu d’une plante grimpante et robuste, ce petit fruit vert d’environ 2,5 cm de diamètre apparaît après l’éclosion de petites fleurs blanches et parfumées, à partir du mois de septembre.

 

COMMENT LE CULTIVER ?

Originaire d’Extrême-Orient, la plante dont il est issu se cultive très bien dans nos régions. Elle nécessite néanmoins une attention toute particulière…

Avant toute chose, il est important de savoir que le kiwai est un fruit dioïque. Un sujet mâle et un sujet femelle sont ainsi nécessaires à sa fructification. Un sol frais et bien drainé et une bonne exposition au soleil sont également indispensables. Afin que ses lianes puissent pousser correctement, il faut absolument un support tel qu’un treillage ou un petit muret.

Une fois ces consignes respectées, il faudra vous armer d’un peu de patience : il faut en effet attendre 2 à 3 ans afin de voir apparaître ses premiers fruits.

 

COMMENT LE CONSOMMER ?

Le kiwaï est beaucoup moins acide que le kiwi. Riche en vitamine C, minéraux, potassium, calcium, magnésium et fer, il permet de prévenir contre les petites baisses de morales et est très apprécié des enfants.

Le kiwaï se consomme frais avec ou sans sa peau. Avec sa chair très douce, ce fruit est de plus en plus présent dans les tartes et les beignets. Il peut aussi être utilisé pour décorer des toasts ou des verrines.

Sa conservation étant de courte durée, n’hésitez pas à le consommer en famille rapidement.

 

À lire aussi

Instagram

#LEBHVMARAIS

Suivez-nous