Photo – INFRAMEN : le corps des hommes

publié le mercredi 22 janvier 2014 à 11:58
Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Le photographe israélien Nir Arieli révèle les failles corporelles des danseurs de ballet à travers une nouvelle série de photographies, qu’il exposera du 16 janvier au 8 mars à New-York.

Nul besoin de traverser l’Atlantique pour capter le propos et la lumière des portraits composant la série INFRAMEN. Nés de la volonté de Nir Arieli mettre en avant le travail des danseurs de ballet et l’extrême sollicitation du corps que nécessite leur art, c’est avec la technique de l’infrarouge que les clichés du photographe ont été réalisés. Vergetures, craquelure, veines et muscles saillants, les hommes immortalisés par l’oeil de l’israélien se dévoilent sans artifices, avec force, et faiblesses. Les corps pour cible et le détail pour arme, Nir Arieli continue d’exploiter l’image de l’homme à sa façon, vraie et poétique.

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

Source : nirarieli.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE