SERGE LUTENS

Magasin

Univers

 Logo Serge Lutens - Copie

Serge Lutens

C’est moi ! Difficile de se présenter quand on cherche encore qui l’on est exactement. « J’ai » commencé cette recherche en 1942. Depuis, je chemine…

Toutes les révolutions dans le domaine de la beauté et du parfum, Serge Lutens en est l’initiateur depuis plus de cinq décennies ! Pour lui, le parfum est une illumination, une affirmation, le point sur le I ! Ces parfums, tous dissemblables, ont pourtant un point commun : ils sont nés de par l’imagination de Serge Lutens. Accompagnés par lui, séance après séance, et ceci jusque leur aboutissement, c’est-à-dire : leur mise en flacon rectangulaire, ils sont d’une qualité exceptionnelle ! Peu encombrants, aisés à transporter, ils permettent deux options : pour une présentation élégante du parfum, donnée par le bouchon ou pour une facilité d’utilisation, offerte par l’embout vaporisant

Féminité du bois (1992)

Mettre au féminin le masculin ou le masculin au féminin. Du cèdre, du cèdre et du cèdre. 60% de bois. Ils n’en revenaient pas ! « Une révolution » disaient-ils. Le parfum reprenait en soi ce qui m’est le plus cher : une identité.

Ambre Sultan (1993)

Ce n’est pas un oriental, c’est un Lutens. Parti d’une cire odoriférante trouvée aux souks et longtemps oubliée au centre d’une boîte de bois, cet ambre ne devint sultan que lorsque je l’eus recomposé : du ciste, une herbe qui colle les doigts, un goudron, et sur lui un truc qu’alors personne n’imaginait, de la vanille. Pourquoi ? Parce qu’elle aussi est adhérente et que ma mémoire la retenait.

Fleurs d’oranger (1995)

Elle est en nous. Du bigaradier, plus précisément sa fleur qui est très parfumée, augmentée d’une pointe de civette, son rayonnement est un appel.

Five O’Clock au Gingembre (2008)

Un thé à Buckingham Palace. Autour du gingembre confit, c’est un cérémonial. Il sert en nous le vif-argent qu’est l’imagination en gants blancs.

La fille de Berlin (2013)

Elle a des épines, elle ne se laisse pas faire. C’est une fille des extrémités. Quand elle peut, elle console et quand elle veut… ! Sa senteur vous soulève, elle détonne et étonne.

 

 

 

 

 

 

 

Instagram

#LEBHVMARAIS

Suivez-nous