Vernis semi-permanent : une solution magique ?

publié le lundi 14 décembre 2015 à 12:46

Marre de voir votre vernis à ongles s’écailler en quelques jours ? Une chance, les vernis semi-permanents se multiplient. Solution miracle pour celles qui n’imaginent pas leurs mains sans couleur au bout des doigts, cette nouvelle méthode attire chaque jour un peu plus d’adeptes. On vous dit tout. 

manucurerougenoel

 Toutes les femmes ont vécu ce moment de joie qu’implique la fin du processus de pose de vernis. Une couche, puis l’autre, un top coat pour les plus consciencieuses, un temps d’attente et d’immobilité intenable pour les impatientes… Il faut souffrir pour avoir de belles mains. La douleur est encore plus grande quand, deux jours seulement après s’être évertuée à poser le plus précisément la laque sur nos ongles, l’on voit les premières écailles détruire notre manucure. À ces désagrément, une nouvelle solution : le vernis semi-permanent.

Le vernis semi-permanent, c’est quoi ?

Le vernis semi-permanent est un gel acrylique auquel on a ajouté des pigments. Alors que le vernis classique nécessite de ne pas bouger pendant quelques minutes pour laisser la laque sécher sans risque de devoir recommencer sa pose, le vernis semi-permanent fait appel à une lampe à UV ou LED.

Les avantages

En plus de vous éviter de rester immobile par peur de voir tous vos efforts partir en fumée, le vernis semi-permanent vous promet une tenue parfaite durant deux à trois semaines. Fini les écailles, au revoir la couche de top coat posée tous les trois jours pour maintenir votre laque en vie, adieu l’excuse du vernis pour ne pas faire la vaisselle… Avec cette nouvelle ère, vos ongles ne risquent plus les accros.

Si l’opération était à ses débuts réservée à une manipulation en institut, de nombreuses marques ont créé des kits de vernis semi-permanent maison. Ces kits répondent à une technique de pose à peu près identique qu’avec un professionnel, mais cette dernière est plus courte et facilitée, aspect homemade oblige !

IMG_2188

Les inconvénients

Il faut compter près de 40 minutes pour finir le travail. En institut, pas moins de quatre couches sont nécessaires : une base transparente, deux couches de couleur et une autre de top coat, chacune des étapes nécessitant un passage sous la lampe UV pour le séchage (de 30 secondes environ). Attention aux ongles fragiles qui pourraient ne pas supporter toute cette attention.

Autre inconvénient : si le vernis classique ne nécessite que quelques passages de coton humidifiés au dissolvant pour son retrait, celui du vernis semi-permanent implique de glisser ses doigts dans des cotons imbibés de dissolvant avec acétone, puis dans du papier d’aluminium. Au bout de 15 minutes, la laque s’envole.

À vous de voir si cette petite heure passée à poser votre vernis et à le retirer vaut les deux semaines de tenue parfaite attendues !

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE

VOUS AIMEREZ AUSSI

5 astuces pour une tenue de Noël idéale

Noël approche, et hormis la liste de cadeaux qu’il va falloir terminer avant le jour J, il faut également penser à trouver la bonne tenue pour réveillonner. Jour de fête, moment familial et privilégié : trouver la bonne tenue pour … Lire la suite

Le « contouring » : mode d’emploi

De Kim Kardashian à Beyonce, elles sont nombreuses à s’être essayées (avec succès) à l’art du « contouring ». Cette technique révolutionnaire de maquillage consiste simplement à créer des jeux d’ombres et de lumières pour souligner les traits naturels du visage. Pour les profanes, voici les trucs et astuces pour un contouring réussi. Lire la suite