Le top 10 des œuvres de Jeff Koons

publié le mardi 18 novembre 2014 à 13:00

L’artiste américain Jeff Koons s’est taillé une solide cote dans le monde de l’art contemporain. Dans la lignée d’Andy Warhol et autre Roy Lichtenstein, cet enfant chéri du pop art a fait des objets de consommation sa spécialité. En presque 40 ans de carrière, cet ancien courtier de Wall Street signe des œuvres monumentales et colorées qui rejoignent les collections les plus prestigieuses du monde entier. Focus sur 10 de ses créations les plus célèbres. 

"Il Mondo Vi Appartiene" Exhibition Opening - 54th International Art Biennale

Jeff Koons – Getty Images

 

1. Balloon Dog, 1994-2000

"Il Mondo Vi Appartiene" Exhibition Opening - 54th International Art Biennale

 

Décliné en cinq couleurs (bleu, magenta, orange, rouge et jaune), le Balloon Dog est sans conteste l’oeuvre la plus emblématique de Jeff Koons. Imaginé pour la série Celebration, il complète une déclinaison de cœur de Saint Valentin, d’œufs de Pâques et de diamants. Le 12 novembre 2013, le Balloon Dog orange de Jeff Koons s’est vendu 58,4 millions de dollars lors d’une vente aux enchères Christie’s, ce qui hissa la création au rang d’oeuvre la plus chère jamais vendue pour un artiste vivant.

 

 

2. Puppy, 1992-1998

Jeff Koons'' "Puppy" Sculpture in New York City

 

Commandité par trois acheteurs d’art pour orner l’esplanade du château Arolsen en Allemagne, l’oeuvre Puppy reproduit la silhouette d’un chien de la race des « westies » de 13 mètres de hauteur. Exécuté sur une structure en inox équipée d’un système d’irrigation, ce Terrier monumental se pare d’une large variété (entre 20 000 et 60 000 plantes) de bégonias, pétunias, renoncules et autres lobélies. Tel un Cerbère de l’art, l’imposant animal garde désormais les portes du musée Guggenheim de Bilbao. 

 

 

3. Tulips, 1995–2004

LACMA's Opening Celebration of the Broad Contemporary Art Museum (BCAM)

 

Dans le même esprit que le Balloon Dog, le bouquet de tulipes s’étire dans des proportions gargantuesques (2 mètres de haut sur 5 mètres de large). Il s’agit de la première étape qui le mènera vers les Balloon Flowers de 1995.

 

 

 

 

4. Split-Rocker, 2000

Counting Crows Perform On NBC's "Today"

 

A l’instar du Puppy de 1992, l’artiste s’essaye huit ans plus tard à une nouvelle création florale : le Split-Rocker. Composé de deux moitiés de tête d’animaux à bascule, celles d’un poney et d’un dinosaure, cette création de 27 000 fleurs pèse plus de 150 tonnes. Bien connue des New Yorkais, le Split-Rocker (produit en 2 exemplaires seulement) a orné pendant plusieurs mois la Place Rockefeller à l’occasion d’une rétrospective de l’artiste.

 

 

5. Rabbit, 1986

Media Day At The New ICA

 

Avec Rabbit, Koons signe dès 1986 ce qui deviendra l’une de ses œuvres les plus connues. Décliné dans la série Statuary, cet énorme lapin en inox est aujourd’hui détenu par le Museum of Contemporary Art de Chicago.

 

 

 

 

6. Balloon Flower, 1995

148616588.

 

Imaginée en 1995, cette nouvelle oeuvre inspirée des ballons gonflables de clown mesure 3,3 mètres de hauteur. Cette nouvelle oeuvre magistrale a été vendue aux collectionneurs Howard et Cindy Rachofsky pour 25.7 millions de dollars en juillet 2008.

 

 

 

 

7. Made In Heaven, 1990

 

Sans conteste la plus sulfureuse de ses œuvres, cette série de photographies et de peintures baroques met en scène l’artiste en plein ébat avec son épouse de l’époque Ilona Staller, plus connue sous le pseudo « La Cicciolina » duquel elle signe l’affiche de bon nombre de films X. Les titres sont évocateurs – Dirty Ejaculation ou Ilonaʼs Asshole – et la série hautement controversée. 

 

 

8. Kiepenkerl, 1987

Stainless steel statue, Hirshhorn Museum Sculpture Garden

 

Conçue en 1987 en hommage aux colporteurs, cette oeuvre, conçue en acier inoxydable, a été déclinée en 3 exemplaires. La plus connue d’entre elle est exposée dans les jardins du  Hirshhorn Museum de Münster, en Allemagne. 

 

 

 

 

9. ArtPop, 2013

 

A l’occasion de la sortie de l’album éponyme de la Reine de la Pop, Lady Gaga, Jeff Koons a réalisé une statue à son effigie. On y découvre la jeune femme assise, entièrement nue, tenant entre ses jambes une énorme boule bleue. Des éléments picturaux à l’arrière de la sculpure rappellent un autre chef d’oeuvre de l’art classique : La Naissance de Vénus de Botticelli.

 

10. Michael Jackson and Bubbles, 1988

Dom Perignon Reception With Jeff Koons And John Waters

 

Pour la série Banality, l’artiste a imaginé une série de trois statues de porcelaine dorée à la feuille d’or représentant cette fois-ci le Roi de la Pop : Mickael Jackson. Ce dernier, repensé à taille humaine, tient dans ses bras Bubbles, son chimpanzé de compagnie. La statue s’est vendue plus de 5.6 millions de dollars lors d’une vente aux enchères Sotheby’s en 2001. 

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE