Téléfood : un match, un plateau repas

publié le jeudi 12 juin 2014 à 12:17

Les chips et les cacahuètes devant un match à la télé c’est bien, on ne dit pas. Mais nous avons eu envie de nous pencher un peu plus sérieusement sur le cas du plateau repas, en essayant d’imaginer des diners-télé directement inspirés des matchs de premier tour de la France au mondial 2014.

Premier sur la liste, Michaël Greenwold. Ce jeune talent du fooding s’est penché sur la rencontre France-Honduras qui se déroulera le 15 juin. Un match qui lui a inspiré un plateau « bistronomique ».

© Adrien Ganzer

© Adrien Ganzer – Mensquare

 

Michael Greenwold est un chef anglais installé à Paris depuis six ans. Que ce soit dans son restaurant le Roseval, ouvert avec son comparse  Simone Tondo et primé par le fooding, la bible des tables branchées, ou au sein du Sunken Chip, son restaurant de fish and chips, Michael Greenwold s’inscrit dans la mouvance de la bistronomie éclairée.

Supporter de l’Aston Villa, l’équipe de Birmingham, et lecteur de Guy de Maupassant (Bel Ami trainait sur une table du Roseval lors de notre rencontre), le chef est un habitué du mélange des cultures.  Il a imaginé une rencontre France-Honduras à travers un mille-feuille de tortilla, fourré à la langoustine, à l’avocat et à la tomate, trois produits phares de la cuisine hondurienne.  Purée de haricot rouge aux piments fumés, maïs et citrons brulés complètent ce plateau tout en couleur.

 

Sujet réalisé par Onze Mondial

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE