Tatouages éphémères : les nouveaux bijoux de l’été

publié le mardi 28 juillet 2015 à 10:00

Pour parfaire les bronzages et orner délicatement les peaux dorées lors des sorties estivales, les tatouages éphémères sont la nouvelle tendance du moment. Voici quelques bonnes raisons de craquer pour ces motifs et faire des envieuses sur les plages.

 

Il en existe de toute sorte : géométriques ou organiques, noirs ou dorés, futuristes ou bohème/seventies…. Les tatouages éphémères fascinent et inspirent la mode depuis plus de deux ans. Fortement représentés lors des défilés des récentes Fashion Week, ils font les yeux doux depuis quelques mois aux streestyles des différents festivals de musique mais également aux looks plus quotidiens. Symptomatique de la démocratisation du tatouage et du phénomène body mode, cette nouvelle pratique a le mérite de pousser un peu plus loin la popularité des motifs à tel point que ces derniers sont devenus de véritables bijoux corporels.

 

Des accessoires-bijoux pour les journées à la plage

DCERtatouage

Les réticentes aux marques corporelles définitives et les phobiques de l’aiguille auront donc le loisir de jongler entre les motifs et les couleurs. Parmi les parties stratégiques, les poignets et les chevilles sont parmi les plus prisées des tatouages à effet « bracelet ». Mais depuis peu, le bas ventre, la nuque ou encore les épaules sont de plus en plus ornés de motifs pour les journées à la plage.

Pour ce qui est du mode d’emploi : il suffit de coller le tattoo à l’aide d’une éponge mouillée. Pour les enlever, du démaquillant fera simplement l’affaire. Les plus patientes n’auront qu’à attendre trois ou quatre jours, durée de vie moyenne de ces tatouages éphémères.

 

La tendance bohème avec DCER

tatouage-éphémère-tendance-été

 

Récemment LE BHV MARAIS s’est amouraché des motifs montés en dreamcatcher noir ou doré de DCER, marque pionnière du tatouage éphémère créée en 2002. Jusqu’au 20 août, un corner exclusif proposera des produits directement inspirés du style bohème et vintage des années 1970, mais aussi de la culture orientale par petites touches subtiles. Les client(e)s n’auront alors que l’embarras du choix entre les bracelets, 55 motifs minimalistes et délicats dans des coloris dorés, argentés ou noirs. Des teintes imparables pour embellir votre peau.

Petit bonus : Tous les mercredis, vendredis et samedis, le pop-up du DCER propose des animations tatouages.

 

logo DCER

Photos : DCER Instagram

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE

VOUS AIMEREZ AUSSI

Le meilleur des expositions du moment

Toujours à l’affût des dernières nouveautés culturelles à Paris, LE BHV MARAIS vous livre son top 5 des expositions à ne manquer sous aucun prétexte. Oubliez le froid et « culturez-vous » en vous amusant ! Lire la suite

Tendance bohème, dentelle ou vestale : quelles robes choisir pour l’été ?

Si l’été et les soldes sont déjà bien entamés, les plaisirs vestimentaires ne se refusent pas. Il est alors temps de (res)sortir sa plus belle robe pour les chaudes journées à venir. Mais à quel style se vouer ? Pas de panique, LE BHV MARAIS a fait le tour des tendances et a retenu quatre styles incontournables de la saison. Du vêtement léger au style électrisant, les robes estivales se décline selon toutes les envies et les morphologies. Focus. Lire la suite

La Cour Bleue du BHV MARAIS

Découvrez La Cour Bleue du BHV MARAIS, un espace de détente et de restauration dessiné autour du kiosques gastronomique Yummy & Guiltfree. Vous rêvez d’une pause originale dans un lieu étonnant ? Venez profiter de cette terrasse abritée et végétalisée en plein cœur … Lire la suite