Le tatouage éphémère, ultra-tendance

publié le mardi 17 février 2015 à 12:03

Depuis quelques temps, le tatouage éphémère semble faire de plus en plus d’émules. Puisqu’ils ne tiennent que sur une période de quelques jours à quelques semaines, c’est le compromis parfait pour tout ceux qui hésitent à se faire tatouer. Pour être à la pointe de la tendance, suivez les différentes techniques…

 

tatouage-éphémère-henné-BHV.2jpg

 

Cette solution est en effet un bon moyen de se rassurer avant de passer à l’acte. Pour certains, c’est également le moyen de changer en fonction de ses envies, sans jamais s’obliger à ne porter qu’un motif. De nombreuses marques commencent à surfer sur ce nouveau business du tatouage éphémère. Les motifs sont, comme ceux de leur grand frère permanent, de plus en plus stylisés, travaillés, aussi bien sur la forme que sur les couleurs. Flèche, ancre, en noir ou doré, la tendance est à l’originalité. Autant dire que l’on est bien loin des tatouages à se coller soit-même que l’on retrouve dans certains chewing-gum de notre enfance.

 

tatouage-éphémère-henné-BHV.3jpg

 

Plusieurs techniques existent pour un tatouage éphémère. Si de nombreuses planches fonctionnent sur le principe de la décalcomanie, qui ne requiert souvent que de l’eau et une éponge, d’autres techniques existent. L’encre australienne tient ainsi une dizaine de jours, tandis que le henné, utilisé depuis des siècles dans les cultures africaine et indienne, dispose d’une durée de vie d’un mois environ.

 

Geometric and floral decorative henna patterns were applied to adorn the hands and feet of young women on occasions such as weddings

 

 

Pour tous ceux qui seraient tentés par un tatouage éphémère, la jolie marque DCER revient très vite au BHV MARAIS !

 

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE