Un bon repas contre une jolie ardoise

publié le jeudi 16 octobre 2014 à 12:47
Lauren Hom

Instagram @homsweethom

Donner envie de manger avec les yeux avant de pouvoir elle-même manger avec la bouche. C’est le pari fou qu’a fait la jeune graphiste Lauren Hom. A 23 ans, cette ingénieuse touche-à-tout a eu l’idée de proposer aux restaurants New-Yorkais  de leur imaginer une ardoise manuscrite et personnalisée en échange d’un bon repas dans l’établissement. Au menu : ni facture, ni addition, mais un simple échange de bons procédés.

« J’ai pensé que j’avais un service à offrir et en même temps très faim, donc que cela pouvait fonctionner » confie-t-elle au NY Mag. La jeune designer freelance imagine alors une jolie carte expliquant son concept qu’elle distribue à différents cafés et restaurants près de chez elle, dans le quartier de Crown Heights.

Bien que n’ayant débuté qu’en septembre, le projet, appelé Will Letter for Lunch, a déjà fait des émules dans le quartier : déjà 6 projets en quelques semaines, tandis que certains lui proposent carrément de refaire tout leur menu. Un accord qui semble convenir à la jeune femme qui confirme pouvoir manger tous les plats qu’elle rédige sur l’ardoise. « Si je réécris la carte entière, je dois souvent y retourner plusieurs fois et même amener des amis pour manger tous ensemble. C’est génial! ».

Lauren Hom1

Instagram @homsweethom

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE