Monsieur Bien Dormir : les chiffres pour agir

publié le lundi 23 juin 2014 à 10:52
Getty

Getty

C’est en se rencardant mieux sur nos habitudes concernant le sommeil que l’on peut mieux appréhender les éventuelles somnolences du quotidien. Monsieur Bien Dormir est allé glaner quelques infos auprès de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance pour dire stop aux troubles du sommeil.

Métro, boulot, dodo…Les français actifs dorment très mal. C’est ce que révèle une récente étude de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) sur le sommeil et le transport. Monsieur Bien Dormir vous donne les chiffres et vous dit comment parer les coups de fatigue.

6 h 55, c’est en moyenne le temps que dorment les français actifs en semaine. Et un actif sur trois (36 %) fait des nuits de moins de 6 heures. 3 sur 4 se couchent avant 23 heures mais en revanche 2 sur 3 se réveillent au moins deux fois 28 minutes en moyenne par nuit. En revanche, le week-end, ils récupèrent les heures de sommeil perdues en semaine et dorment en moyenne 8 heures et 2 minutes. Une heure en plus qui ne suffit pourtant pas à combler la fatigue.

Conséquences : 1 actif sur 4 est victime de somnolence la journée.

C’est là que Monsieur Bien Dormir intervient. Sachant que seules les heures de sommeil profond permettent une récupération et un repos bénéfique à long terme, il faut éviter au maximum toute source de stress et d’anxiété qui pourraient provoquer la fatigue accumulée.  Suite à ces résultats, l’institut National du Sommeil et de la Vigilance recommande de se coucher plus tôt et de se caler sur un rythme régulier de sommeil. « Il est nécessaire d’exclure les écrans le soir (portable, ordinateur) et si possible de faire des siestes. Au volant, il faut apprendre à s’arrêter quand on ressent de la fatigue et aménager son transport en conséquence. Lorsque l’on souffre de troubles du sommeil, il est préférable de prendre les transports en commun », recommande l’organisme. Les transports, le lieu privilégié des Français. en somme pour piquer un petit roupillon.

Monsieur Bien Dormir s’astreint quant à lui à des exercices de relaxation et s’autorise une bonne boisson chaude avant le coucher. Rien ne vous empêche de l’imiter.

 

 

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE