News

"Kontakthof" de Pina Bausch renaît de ses cendres

Visual

Visual

Pina Bausch nous a quittés il y a quatre ans mais son oeuvre demeure plus populaire que jamais. Habituée à investir régulièrement le Théâtre de la Ville de Paris lors de son vivant, sa troupe du « Tanztheater Wuppertal »  nous fait aujourd’hui  l’honneur de faire revivre « Kontakthof », une pièce datant de 1978.

Cette pièce, à découvrir à l’affiche jusqu’au 21 juin, n’a pas pris une ride. Mieux encore, elle traverse les générations. Tout d’abord adaptée avec « dames et des messieurs de plus de 65 ans » dans les années 2000, cette dernière a ensuite été interprétée par des adolescents de 14 à 18 ans en 2008.

Pour cette toute dernière version, en 2013, la compagnie présente sur scène n’a pas d’âge. Des danseurs de 25 à 60 ans, dont certains ont travaillés avec Pina Bausch et d’autres, qui ne l’ont jamais connue.  Dans cette salle de bal, 24 danseurs vont se côtoyer, s’affronter, se mordre et se caresser pendant trois heures pour faire renaître « Kotakthof » à la manière de Pina Bausch.

La chorégraphe allemande, passée par le Metropolitan Opera de New York, reste celle qui a introduit le concept de « danse-théâtre » en Allemagne et dans le monde entier. Un style unique,  jamais vu, où l’exagération côtoie la contradiction aussi bien dans les gestes des danseurs que dans les décors.

Rendez-vous jusqu’au 21 juin au Théâtre de la Ville pour (re)découvrir « Kontakthof ».

Ajouter un commentaire

Plus d'infos sur...

Instagram

#LEBHVMARAIS

Suivez-nous