“Half-A-Wind Show” : la retrospective Yoko Ono à Bilbao

publié le vendredi 09 mai 2014 à 10:52

Jusqu’au 4 septembre 2014, le Guggenheim de Bilbao consacre une exposition à l’œuvre de Yoko Ono. Connue pour avoir été la compagne du Beatles John Lennon, de 1970 à la mort à la mort de ce dernier en 1980, Yoko Ono est également une artiste avant-gardiste et audacieuse.

L'affiche de l'exposition “Half-A-Wind Show” au Guggenheim de Bilbao

L’affiche de l’exposition “Half-A-Wind Show” au Guggenheim de Bilbao

Avec près de 200 œuvres réparties dans plusieurs sections thématiques, incluant des installations, des objets, des films, des dessins, des photos et textes, Half-A-Wind Show, retrace le riche parcours créatif de Yoko Ono, des années 1960 à nos jours.

Walking On Thin Ice (fotograma de vídeo), 1981 © Yoko Ono

Walking On Thin Ice (fotograma de vídeo), 1981
© Yoko Ono

Issue d’une famille aisée japonaise, Yoko Ono s’est d’abord tournée vers le théâtre et l’écriture avant de s’orienter vers les arts plastiques. Dès 1964, elle publie « Grapefruit », un manifeste dans lequel elle théorise ses Instructions, « des consignes orales ou écrites que l’artiste donne au spectateur, en lui offrant diverses suggestions et en lui assignant un rôle beaucoup plus actif qu’habituellement dans le monde de l’art ». Puis elle devient célèbre auprès de l’intelligentsia newyorkaise dans les grâce à son invention « le bagism ».  Durant ces performances publiques, Yoko Ono s’enfermait dans un sac  avec un partenaire. Puis en 1965, un autre concept mis au point par l’artiste achève de forger sa réputation audacieuse. Il s’agit du « cut piece », un nouvelle performance pendant laquelle Yoko Ono invitait le public à venir couper des morceaux de ses vêtements, jusqu’à ce qu’elle se retrouve nue sur scène.

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE