L’interview tour du monde de Kenza

publié le vendredi 28 février 2014 à 09:00

voyages 2

Tous ceux qui ont déjà arpenté les nombreuses pages de La Revue de Kenza ont déjà pu savourer les récits des nombreux voyages de la blogueuse. Du festival Coachella aux Etats-Unis qui a popularisé son site, à sa ville de coeur New-York, en passant par le Maroc de ses racines ou l’exotisme de la Thaïlande, la jeune femme a fait de ses escapades l’un des grands thèmes de son blog. Parce qu’on n’a jamais fini de découvrir l’ailleurs, Kenza a accepté de nous emmener faire le tour du monde avec elle le temps d’une interview. 

Tu as écrit sur ton blog que New-York était ta ville préférée, qu’est-ce qui t’attire tant chez elle ?

Son énergie qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. La réactivité et le sens du service de ses habitants. Et le fait de pouvoir tout faire à pied, comme à Paris.

Tu t’y es rendue à plusieurs reprises, quels sont les endroits que tu conseillerais à une bande d’amis qui découvre la ville ?

Pour le shopping, deux adresses vintage : Beacon’s Closet et Vintage Thrift Shop. On peut tomber sur des vestes de folie (et de luxe) pour 15 dollars par exemple, contrairement à Paris où il est devenu presque impossible de chiner de très belles pièces à prix abordables.

Pour les sorties, rien d’original mais une valeur sûre, le Boom Boom Room au dernier étage de l’hôtel Standard. Un Cosmopolitan et je me sens comme Carrie Bradshaw qui domine tout Manhattan, surtout à l’heure du coucher du soleil.
 
Pour la culture, j’ai mon petit rituel à chaque passage à New York. Je file au MoMa, le musée d’art moderne, qui regorge d’expositions permanentes et autres. Je ne suis jamais déçue. Ensuite quand j’en sors, direction la Trump Tower où je me prends mon Starbucks à emporter, et dans cette même tour je me laisse emporter dans Nike Town. Amateurs de sneakers…
 
Du côté des restaurants, je suis absolument fan du Bread Nolita. Bien situé, on y mange les meilleurs sandwiches (chauds) de New York. Mais pas que. La décoration est top !
Pour les hôtels, lors de mon avant dernier séjour, j’ai dormi au Wyndham Garden de Chinatown. Collé à Little Italy, l’emplacement est idéal et tout se fait à pied. Aussi, même au 10ème étage, il y a une terrasse dans chaque chambre, fait rare à New York.
Instagram @kenzasmg

Instagram @kenzasmg

Ton blog comme tes loisirs t’ont poussée à beaucoup voyager. Outre New-York, t’es-tu découverte d’autres villes « de coeur » ? Pourquoi ?

Miami, parce-que j’aime ce mélange de cultures qu’on y trouve, sa mer chaude et bleue turquoise associée à sa ville « moderne ».

Los Angeles pour son beau temps, son coucher de soleil, son énergie très « peace », mais pas trop longtemps. J’ai du mal à concevoir une ville où il faut conduire sans arrêt.

Bangkok qui me donne encore plus envie de découvrir l’Asie. J’aime son authenticité, sa cuisine, et sa modernité à certains endroits.

Buenos Aires où je ne me suis rendue qu’une fois, et qui m’a laissée un très bon souvenir. Surtout le quartier de Palermo, très coloré, qui accueille des créateurs que je ne connaissais pas.

Marrakech & Casablanca, parce-que je suis franco-marocaine et que je suis toujours en extase devant la beauté de ces villes.

Instagram @kenzasmg

Instagram @kenzasmg

Quelles sont selon toi les meilleures villes pour :

– faire du shopping – Je dirais Sidney. Il y a un lot de designers australiens que j’aime beaucoup. Et de façon générale, je préfère la mode dédiée à l’été plutôt qu’à l’hiver, et comme le beau temps est roi là bas…

– se cultiver – Rome, même si je n’y suis jamais allée également. Car sans même entrer dans un musée, il suffit de lever la tête pour se cultiver.

–  faire la fête – L’hiver à New York, au 40/40 club. Ce n’est pas le plus « branché », c’est simplement le club de Jay-Z, dont je suis absolument fan et la programmation strictly hip hop est géniale. Et l’été entre la Grèce (Los est l’île que je préfère, le moindre endroit devient festif dès une certaine heure, on y finit sur les bars.), lbiza (que j’ai redécouvert quelques jours cet été. J’adore le contraste entre cette atmosphère chill et paisible la journée et électrique le soir, sans parler du décor). Enfin la Corse (Calvi avec ses beaches party & Porto Vecchio à la Via Notte où la programmation est parfaite).

– se reposer – Malheureusement pour moi, je suis incapable de me reposer. Je ne peux pas rester en place donc c’est un concept que je ne connais pas. Mais je suis allée aux Maldives plus jeune, et j’ai le souvenir de plages vides, avec absolument rien à faire aux alentours. C’est une option !

Quel est ton meilleur souvenir de voyage ?

La découverte du Festival Coachella à Palm Springs en 2010. Je rêvais d’y aller depuis des années et je n’ai pas été déçue. A tel point que j’y suis retournée en 2012, et j’ai bien l’intention d’y remettre les pieds un jour. Le contexte : Etats Unis, Los Angeles, bandes d’amis, road trip, paysages incroyables, lives et fête tous les jours, c’est tout ce que j’aime.

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE