Les hauts lieux du street art

publié le jeudi 11 septembre 2014 à 13:15

Si Paris est sans conteste l’une des capitales de l’art urbain, d’autres villes à travers le monde sont particulièrement réputées pour leurs œuvres à ciel ouvert. Voici les 5 endroits incontournables du street art sur la planète.

La East-side Gallery de Berlin

East SI de Gallery, « Baiser de l'amitié » entre Erich Honecker et Léonid Brejnev, réalisé par l’artiste Dmitri Vrubel. Photo : Bundesarchiv B 145 Bild-F088809-0038, Berlin, East Side Gallery

East Side Gallery, « Baiser de l’amitié » entre Erich Honecker et Léonid Brejnev, réalisé par l’artiste Dmitri Vrubel. Photo : Bundesarchiv B 145 Bild-F088809-0038, Berlin, East Side Gallery

L’art urbain fait partie intégrante de la culture de la ville. Sans doute l’un des endroits les plus populaires en la matière, la East-side gallery, un vestige du mur de Berlin d’1,3 km de long, est composée d’œuvres d’une centaine d’artistes venus du monde entier. La plupart des fresques font référence à l’histoire de la chute du mur, comme la célèbre reproduction de la photo du « Baiser de l’amitié » entre Erich Honecker et Léonid Brejnev, réalisé par l’artiste Dmitri Vrubel en 1990.

5 Pointz à New-York

Le 5 Pointz à New York. Photo : Flickr

Le 5 Pointz à New York. Photo : Flickr

A New York dans le Queens, le 5 Pointz est un complexe d’immeubles où une vingtaine d’années durant, grafeurs expérimentés ou débutants ont laissé leur marque en toute légalité, un accord existant entre les artistes et le propriétaire des lieux Jerry Wolkoff. Une configuration inédite qui a fait du 5 Pointz un véritable musée du street art à ciel ouvert. Mais dans la nuit de lundi à mardi 19 novembre 2013, les murs ont été recouverts de blanc à l’initiative du même Jerry Wolkoff, annonçant la destruction du bâtiment, malgré la mobilisation des artistes.

Le Banker Han à Istanbul

Street art à Galata. Photo Getty

Street art à Galata. Photo Getty

Les murs d’un immeuble abandonné du quartier stambouliote de Galata, dans le district de Beyoğlu, ont accueilli en 2009 le premier festival de street art de Turquie. Un évènement mettant en lumière le développement de l’art urbain au sein de la ville aux deux continents. Un art qui s’est particulièrement illustré lors des évènements de 2013, sous l’effet des manifestants de la place Taksim.

Shoreditch à Londres

Une œuvre de Banksy dans l'est londonien. Photo Getty

Une œuvre de Banksy dans l’est londonien. Photo Getty

Shoreditch dans le east London, est un ancien quartier industriel dont les street artistes se sont emparés. Si la capitale anglaise est l’un des berceaux du street art, c’est particulièrement dans le nord est londonien que l’on peut trouver les plus beaux spécimens du genre. C’est notamment là que les citadins ont pu suivre la bataille entre Banksy et King Robbo , deux célébrités de l’art urbain, se recouvrant l’un l’autre leurs tags.

San Telmo à Buenos Aires

Une œuvre dans les rues de Buenos Aires. Photo DeAgostini- Getty

Une œuvre dans les rues de Buenos Aires. Photo DeAgostini- Getty

Depuis la promulgation d’une loi permettant aux artistes de taguer un mur s’ils ont eu l’autorisation du propriétaire, le street art a explosé à Buenos Aires. Depuis 2001 notamment, nombre de grafeurs se sont exprimés dans les rues de la capitale et dans le quartier de San Telmo, en réaction à la crise traversée par le pays. Un mouvement qui a érigé Buenos Aires comme l’un des spots incontournable du street art.

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE