10 groupes de musique qui vont compter en 2014

publié le lundi 03 février 2014 à 14:38

Les hipsters diront qu’ils les connaissent depuis « au moins un an », les labels signent déjà leurs EP en disques tandis que les radios écoutent leurs morceaux avec attention. Alors qui sont ces petits nouveaux qui exalteront les ondes en 2014 ? Réponse en 10 groupes de musique à l’univers bien marqué. 

 

LA POP

Talisco

Le single Your Wish de ce girondin de Paris avait déjà fait parlé de lui en fin d’année 2013. Un EP (My Home) aux influences folk, pop et électro mis en forme par les graphistes de H5. Jérôme Amandi de son nom vrai nom a depuis signé son premier album, Run, soit onze morceaux d’évasion entre beats marqués et chœurs chaleureux à la découverte des plaines californiennes. A découvrir dès le 24 février 2014.

 

Temples

Véritable revival de la pop psychédélique, le quatuor britannique composé de James Bagshaw (chant et guitare), Tom Warmsley (basse), Sam Toms (batterie) et Adam Smith (clavier) se fait connaître avec le single Shelter Song en 2012 ou Colours to Life en 2013. Avec des looks dignes de Jim Morrison et autre Jimmy Hendrix et des clips colorés et kaléidoscopiques, Temples nous offre une délicieuse plongée dans la pop planante des années 1970. Leur premier disque, Sun Structures, sera disponible dès le 10 février 2014.

 

Charlotte OC

La chanteuse britannique Charlotte O’Connor, 22 ans et toutes ses dents, a frappé fort avec le single Colour my heart, composé à Los Angeles et sorti fin novembre 2013. Une voix suave, des mélodies ésotériques et des textes plaintifs rehaussés de quelques touches d’éléctro qui force la comparaison avec une autre artiste brune à l’univers onirique, Bat For Lashes. Avec quatre morceaux déjà téléchargeables, il ne fait aucun doute que l’album ne devrait pas tarder.

 

Griefjoy

Alors qu’ils avaient déjà foulé les scènes sous le nom Quadricolor, les quatre niçois distillent leur électro-pop dans un premier album éponyme produit par Sony Records. Une suite logique pour ceux qui avaient déjà sorti deux EP en 2009 et 2011. Avec les titres Taste Me, Feel  ou Touch Ground, ils s’amusent à mélanger des mélodies aussi vitaminées que mélancoliques, entre la pure pop britannique et la scène indé belge. Savoureux !

 

LE ROCK

Royal Blood

On pourrait parler de guitares saturées, de rifs et de larsens… Mais non. Ici rien de plus qu’une basse, une batterie, et du talent, beaucoup de talent. Héritiers vocaux d’un Jack White (des White Stripes) dans la lignée musicale des Black Keys, le duo de Brighton fait cracher les amplis. Et ça fait du bien. Avec Mike Kerr au micro et Ben Thatcher aux baguettes, on savoure leur premier single Out Of The Black.

 

L’ELECTRO

Gesaffelstein

Grand ami de Miss Kittin, Mike Lévy dit Gesaffelstein n’est pas une jeune premier. A 28 ans, il a déjà collaboré avec Daft Punk, Brodinski et Kanye West, il a été désigné comme « nouveau prince de la techno française » par les Inrocks et reçoit fin 2013 deux UK Music Video Awards pour son titre Pursuit. La différence ? Il se consacrait principalement aux remix des autres jusqu’à aujourd’hui, mais a sorti fin 2013 son premier album : Aleph. Pas de doute que la nouvelle relève électro, c’est lui.

 

Breton

Formé en 2007 par les deux Britanniques Roman Rappak et Adam Ainger, l’éléctro tantôt suave tantôt pop de Breton est en réalité le résultat d’un collectif d’artistes. Fortement teinté d’accent cockney, ce groupe, dont le nom est emprunté à l’artiste surréaliste André Breton, crée des titres forts autant musicalement que visuellement. Leur premier album, War Room Stories, sort le 3 février 2014.

 

L’INDÉ 

We Are Match

Dévoilés par le single Violet, les 5 Parisiens (d’Alençon) de We Are Match livrent une pop mélancolique. La sortie de leur premier album est prévue à l’automne 2014, mais en attendant, les adeptes de We Are Match pourront se régaler de leur premier EP remixé qui sortira, lui, au printemps 2014.

 

Blaenavon

Armés d’une guitare, d’une batterie et d’une voix en feu-follet, les (jeunes) Britanniques de Blaenavon s’amusent de mélodies fines et surprenantes. La légèreté est de mise, mais le contrôle est bien là. Passionnés, ce trio à peine majeur nous emporte dans son odyssée musicale, et on en redemande. Pas de disque annoncé pour le moment, mais ça ne saurait tarder.

 

Apes & Horses

Les Parisiens d’Apes & Horses ont dévoilé leur premier EP, Bleu Nuit, en octobre dernier. Produits par Jean-Benoît Dunckel, qui s’occupe également du duo d’Air, ils proposent une pop qui apaise, qui prend son temps, et surtout, qui fait du bien. Leur premier album dans le courant de l’année 2014.

 

 

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE