Tendances

La lumière vue par Artémide : design made-in-Italy

1959. Milan. Ernesto Gismondi et Sergio Mazza fondent Artémide. C’est la création d’un mythe qui encore aujourd’hui, marque les esprits et l’histoire du luminaire. Chez Artémide, la recherche de nouveaux langages dans l’éclairage est constante. Avec une rare élégance, cet éditeur privilégie l’innovation au service du bien-être de l’homme. Artémide représente cette alliance entre design, recherche et savoir-faire. Présentation par Alain Taillandier, directeur général France. Et zoom sur la lampe Toloméo, l’une des créations phares d’Artémide.

Alain Taillandier, directeur général France, Artémide.

1. Tout d’abord, pourriez-vous présenter la philosophie d’Artémide ?Dans notre philosopie, l’homme est au cœur du projet. Ainsi, avec la collaboration de partenaires spécialisés (tels les médecins de l’hôpital San Raphaël à Milan), l’entreprise étudie les différentes tensions que l’homme subit au quotidien. L’objectif est de développer des technologies novatrices pour que l’éclairage apporte sérénité et confort. Au-delà d’une exigence fonctionnelle et design, Artémide propose donc une lumière source de bien-être.

2. Par exemple, quelles solutions développez-vous avec un tel effet positif ?Nous avons dans la gamme My white-light, des solutions qui reproduisent la lumière naturelle dans toutes ses nuances. Artémide propose des luminaires capables de générer une lumière blanche variable, avec une température de couleur de 2500° à 20  000° kelvins. Soit un spectre extrêmement large de possibilités qui répondent finement aux sensibilités de chacun.

Trifluo, par Franco Raggi. Propose un large spectre de températures de couleur, de la plus chaleureuse à la plus froide (de gauche à droite : 2100k, 3200k, 4000k, 8000k, 16000k). Gamme white-light.

Le bracelet électronique du futur chez Artémide : il établit automatiquement un diagnostic de la santé de son porteur, envoie les informations au luminaire, qui règle alors sa luminosité. Le tout pour remédier à une sensation de fatigue ou de stress.

Par ailleurs, Artémide a constaté l’effet remarquable de la qualité de l’air sur la santé.

Et la gamme Luxerion, élaborée avec la collaboration de la société Elica, est la première ligne d’appareils multifonctions permettant d’associer éclairage et purification de l’air.

Exemple avec la suspension Azio. Elle est dotée d’un philtre qui purifie l’air, gérable séparément de l’éclairage.

Suspension Azio, par Karim Rashid. Gamme Luxerion.

3. Et la couleur, exploitez-vous ses effets ?

Oui, nous avons mis au point la technologie Metamorfosi en 1996. Elle utilise les influences positives de la couleur pour proposer une nouvelle manière de vivre. Pour améliorer l’humeur de chacun. Grâce à la trichromie RVB (rouge, vert, bleu), elle peut recréer jusqu’à 13 millions de couleurs différentes. Saturées, celles-ci sont d’une très belle qualité (IRC = 100).

De gauche à droite : Nur, par Ernesto Gismondi, dotée du système Metamorfosi ; Tian xia, par Carlotta de Bevilacqua, avec système Metamorfosi

Le plus : les lampes équipées de cette technologie dispose d’une télécommande pour activer le réglage souhaité ou le programmer.

4. Vous développez de nombreuses technologies, associées aux effets directs de la lumière. C’est donc qu’elles sont au cœur de votre développement…Elles montrent effectivement la priorité d’Artémide : l’innovation, à laquelle sont consacrés 4% du chiffre d’affaires annuel. La recherche est appliquée à trois domaines : l’éclairage résidentiel (Artemide design),  l’éclairage des lieux professionnels et publics (artemide architectural), et la Led, lumière du futur. Artémide vient d’ailleurs de racheter Nord Light, spécialiste de la diode électroluminescente. Nous voulons acquérir la pleine maîtrise de cette technologie et de ses applications.

Tolomeo mega suspensione (suspension), Tolomeo mega terra (lampadaire), Tolomeo tavolo (lampe de table), Tolomeo paretedifusore (applique), Tolomeo micro pinza (spot pince).

5. Au-delà de la recherche, comment Artémide organise la fabrication ?Comme l’atteste le label «made-in-italy», Artémide fait fabriquer ses luminaires dans ses propres usines. A titre d’exemple, Artémide possède sa propre verrerie à Murano. Les ouvriers, dédiés et spécialisés, peuvent ainsi personnaliser les produits selon les commandes.

 

 

6. Et qu’en est-il de la création ?Artémide fait appel à des designers internationaux, anglais, suédois, allemands… Ils sont choisis par notre président fondateur, Ernesto Gismondi. Sa femme, Carlotta de Bevilacqua, architecte de formation et designer, l’épaule aussi dans ces décisions. Ce qui permet une réelle cohérence et le développement d’une identité propre, unique.

De gauche à droite : Eclisse, Vico magistretti – 1967 ; Cetra, Vico Magistretti – 1969 ; Tizio, Richard Sapper – 1972 ; Callimaco, Ettore Sottsass - 1982 ; Shogun Tavolo, Mario Botta – 1986.

7. Justement, pouvez–vous décrire un projet initié par votre président ?Celui de la lampe Tolomeo, par exemple, créée par Michele de Lucchi en 1987.
Après la création de Tizio par Richard Sapper en 1972, notre président a voulu développer une lampe encore plus intelligente et performante en matière d’éclairage fonctionnel. A l’instar de la lampe architecte d’Anglepoise, il souhaitait une lampe d’une grande souplesse d’utilisation. Il a fait appel au designer Michel de Lucci. « La lampe est née d’une simple intuition du mécanisme », raconte-t-il, mais il a fallu beaucoup de tatônnements pour mettre au point un système impeccable, associé à un design harmonieux.
En mai 2002, ce designer explique que le succès de sa collaboration avec Artémide « découle bien de la possibilité de dialoguer directement avec son président et de pouvoir prototyper les lampes dans l’extraordinaire laboratoire de modelage d’Artémide.

De gauche à droite : Pipe terra, Herzog & de meuron – 2005 ; Mesmeri, Eric Sole – 2005 ; Talak lettura, Neil Poulton – 2008 ; Mercury sospensione – Ross Lovegrove – 2008 ; Aqua cil tavolo, Ross Lovegrove – 2008.

Ajouter un commentaire

Plus d'infos sur...

Instagram

#LEBHVMARAIS

Suivez-nous