De la fourrure, un peu de féerie et un style Rome Antique pour la Haute Couture Automne/Hiver 2015-2016

publié le mercredi 26 août 2015 à 09:38

Comme toute Fahion Week qui se respecte, les tendances abondent au point d’en faire tourner les têtes. La Haute Couture n’a pas dérogé à la règle. La preuve avec quatre défilés, quatre tendances qui imprégneront sans aucun doute les prochaines collections de prêt-à-porter.

défilés-Haute-Couture-tendances

Photos : Pixel Formula

La Fashion Week se met à la « Haute Fourrure ».

Et si la nouvelle collection Fendi Haute Couture Automne/Hiver 2015-16 annonçait le retour de la fourrure pour nos prochains hivers ? Pour célébrer ses cinquante ans au sein de la Maison italienne, Karl Lagerfeld s’est amouraché de la fourrure et des longs manteaux amples.

Photos : Pixel Formula

Photos : Pixel Formula

Élément central du défilé, la matière enveloppe les corps jusqu’à les submerger sous des silhouettes uniformes. Des pièces imposantes et extravagantes que le créateur a préféré équilibrer avec des accessoires (quelques plumes parsemées ici et là) et une mise en beauté minimalistes (on distingue rarement les chaussures). Le résultat ? Une convergence entre des looks futuristes et des pièces vintage.

 

Des princesses orientales

Photos : Pixel Formula

Photos : Pixel Formula

Fidèle à son imaginaire oriental, la Maison Elie Saab a mis une fois de plus à l’honneur les contes des Milles et Une Nuits avec des robes étonnamment légères et fluides pour la saison automne/hiver. Nul doute que ces pièces inspireront les futures créations du prêt-à-porter et qui sait, les futures robes estivales. Telles des princesses d’Orient, les mannequins présentent des pièces surpiquées et satinées, tantôt florales, tantôt mystiques mais toujours sur un jeu de transparence.

 

Chanel renoue avec son ADN androgyne

Photos : Pixel Formula

Photos : Pixel Formula

Dans un écrin digne d’un casino futuriste, Chanel a préféré jouer la carte de la linéarité et d’un retour aux années 20. Beaucoup plus structurées que ses consœurs, les tenues sont androgynes et ambivalentes, fait plutôt rare pour des défilés Haute Couture. Les tailleurs matelassés sont remis au goût du jour alors que les pantalons habillent les tenues de mariées…du Chanel dans la plus pure tradition.

 

Une Rome impériale pour Valentino

Photos : Pixel Formula

Photos : Pixel Formula

Chargé de clôturer la semaine Haute Couture, la Maison Valentino a frappé fort en s’emparant de la petite robe noire, pièce indémodable et ô combien revisitée par les créateurs. Fidèle à la ville de Rome, berceau de son histoire, la griffe italienne a misé sur les structures et motifs issus de la culture antique. Nous retiendrons notamment d’impressionnantes versions de la robe noire gladiateur, de la robe-toge cintrée – sublimée par des spartiates toujours noires – ou encore une version transparente de la stola. Des pièces Haute Couture qui mettent plus que jamais la féminité à l’honneur et glorifie la mode italienne, toujours plus audacieuse.

 

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE

VOUS AIMEREZ AUSSI

Match de look : la robe à imprimé fleuri

Impossible de passer à côté de l’imprimé fleuri cet été. Quand il ne procure pas un effet tropical digne de la tendance « jungle fever », le motif glorifie le romantisme et le vintage des looks estivaux. Une ambivalence qui rend les robes à fleurs accessibles à toutes. Et les stars l’ont bien compris : elles sont de plus en plus à avoir adopté l’imprimé fleuri. Un match de looks streetstyle s’imposait donc. Lire la suite

Tendance : faut-il oser le bob ?

À l’heure où les lunettes de soleil et les chapeaux de pailles deviennent les indispensables des excursions bucoliques et/ou citadines, qu’en est-il des bobs ? Jusqu’à présent associés au mauvais goût voire à l’absence même de goût, ces chapeaux ronds reviennent peu à peu sur le devant de la scène. 2015 sera-t-elle l’année de la réconciliation ? Lire la suite

Osez le mariage des rayures !

Nous les aimons mais n’osons rarement en porter : les rayures restent et resteront toujours des pièces audacieuses et pointues. Mieux encore, le mariage des traits est tout à fait possible s’avère être l’une des tendances look du moment. La preuve avec Olivia Palermo et Beyonce. Deux styles, deux silhouettes…. Les lignes ne sont finalement pas aussi rigides qu’on pourrait le croire et restent ouvertes à toutes les morphologies. Le tout est de savoir s’y prendre. Lire la suite