Zoom sur les produits de l’année 2014 par Sophie Menut

publié le jeudi 30 janvier 2014 à 13:29

Il n’est pas encore là le temps, où, comme dans les vieux livres de science-fiction on remplacera notre « steak patate » par une pilule. Mais n’en déplaise à Florence Foresti, les hommes ont un peu évolué et s’ils sont toujours les spécialistes de la cuisson de la côte de bœuf au bbq, ils ont aussi découvert que la pomme de terre n’est pas le seul légume consommable. Victoire ! Que nous mitonnent les chefs en 2014, quel légume, poisson… tirera son épingle du jeu, pour quelle pâtisserie traverserons nous la moitié de la ville, quel alcool nous fera voir la vie en rose ? Petit inventaire en toute subjectivité.

Cette année, à force de regarder « Masterchef », « top chef » et « Recettes pour femmes actives » on passera d’apprenti en formation au stade expert averti et on fera du dicton : « qualité vaut mieux que quantité » notre adage en matière culinaire.

Fruits et légumes sont toujours sur la haute marche de notre podium gagnant.
Maintenant que consommer et acheter au marché autre chose que des carottes et haricots verts, sont devenus une sorte de deuxième nature, on joue les spécialistes et on sait même citer 2 ou 3 légumes oubliés. On part à la recherche de carottes pourpres pour nos jus du matin, de pomelos à mélanger à des cacahuètes hachées pour changer de la salade pomme poire et on n’achète que des litchis sur leur branche que l’on sert à l’apéro.

A force de se le faire rabâcher, nous commençons à comprendre que ce n’est décidément pas bien de préparer notre carpaccio préféré avec du thon rouge voir du saumon et j’ai d’ailleurs décidé de faire la morale à mon poissonnier s’il m’en propose. Cette année, on devrait continuer à trouver des tas de recettes pour cuisiner le maquereau mais aussi le maigre, on préfèrera la truite au saumon et surtout on se lancera dans la préparations des ormeaux et couteaux, mollusques follement dans le vent vendus à prix d’or.
Les produits dérivés de la mer s’installent durablement dans nos assiettes. On tartine notre pain avec du beurre aux algues de chez Bordier et on accompagne notre raie de salicornes.

En matière de viande, on ira dans les extrêmes, passant du noble Wagyu (bœuf de Kobé) à l’araignée, la joue et la queue de bœuf que l’on se procurera chez les boucher des bobos comme Hugo Desnoyer, Yves Marie Le Bourdonnec, Jean-Marie Charcellay.
La charcuterie n’est pas en reste et il est décidément très chic de proposer à l’heure de l’apéro, la Rolls des saucissons confectionnée par Gilles Vérot.

Côté desserts, c’est la vraie folie et on ne compte plus le nombre de nouvelles pâtisseries tendances qui ouvrent à Paris et ailleurs. En vedette, la pâte à choux proposée en éclairs, st honoré, chouquettes revisités, bref, « back to basics » mais toujours avec ce souci de qualité et de présentation parfaites et décalées comme les éclairs de la pâtisserie de Christophe Adam.Cette année vous serez très tendance si vous faites tout un plat de vos desserts comme le suggère Christophe Michalak, le pâtissier très médiatisé.

Vous l’aurez compris, 2014 enfoncera le clou du grand retour au naturel, de la recherche de la qualité et du produit pour le produit.
Dans nos sorties au restaurant ce sont les bistrots qui retiendront notre attention mais pas n’importe lesquels. Les nouvelles rock stars ont pour nom Sven Chartier, Bertrand Grébaut, Pierre sang Boyer, Iñaki Aizipitarte, Katsuaki Okiyama, Gregory Marchand, Raquel Carena, Cyril Bordarier, Bertrand Auboyneau, Pierre Jancou, Sylvain Sendra, pour ne citer qu’eux. Tous ayant le talent de vous servir une cuisine dite familiale (qui se fait de plus en plus rare dans nos familles !), où le produit est le roi et l’assiette naturelle.

Foodista et autres passionnés auront l’embarras du choix entre quantités d’épiceries fines pour ne citer que Causses, Rose Bakery, G. Detou, L’Epicerie de Bruno, Boco, L’Epicerie générale, Krisco, Coopérative Latte Cisternino…
Enfin question boisson, le retour au naturel se confirme aussi avec de plus en plus de « vins natures » à dégotter chez vos cavistes ou sur la table de vos restaurants préférés. On note aussi le grand retour des tisanes qui détrônent les boissons gazeuses et artificielles à consommer à tout moment de la journée. Lov Organic et Kusmi devant vous permettre de faire le plein.
Vos cuisines seront vos nouveaux bureaux où l’on vous trouvera en pleine mise en bocaux de Chutney, confitures et cornichons « home made ».

En 2014, cuisinez c’est la santé !

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE