Nouvel an chinois : où manger à Paris ?

publié le vendredi 31 janvier 2014 à 14:22
Getty

Getty

Le 31 janvier sonne le début de l’année du cheval en Chine, l’occasion pour Paris de se parer des couleurs asiatiques, et pour vous de profiter de la gastronomie chinoise. A ceux qui ne sauraient où aller, nous avons sélectionné les lieux où il fait bon manger traditionnel.

Impérial Choisy – 32, Avenue de Choisy, 13ème

Située en plein coeur du quartier chinois, cette cantine propose aux affamés de déguster les spécialités du Sud-Est du pays. L’ambiance y est conviviale et traditionnelle, la rôtisserie parfume l’entrée, les serveurs animent le lieu. Si l’on ne comprend pas forcément tous les plats composant la carte (le roman ?), ne nous plaignons pas, c’est qu’il y a du choix !

Mirama – 17, rue Saint-Jacques, 5ème

Un bon restaurant chinois dans le quartier latin ? C’est par là ! Principalement réputé pour son canard laqué, le Mirama propose également à ses visiteurs nombre de plats traditionnels cantonais pour des prix très abordables.

Chinatown Olympiades – 44, avenue d’Ivry, 13ème

Cette grande cantine de 250 couverts continue d’attirer de nouveaux fidèles. L’ambiance y est typique, à l’instar des plats, tout droit sortis de la culture gastronomique du sud de la Chine. Bonus : le lieu se transforme en karaoké pour les plus motivés !

Les Pâtes Vivantes – 3, rue de Turbigo, 1er/46, rue du Faubourg-Montmartre, 9ème

Il faisait le buzz hier, fait les habitués aujourd’hui. En salade, en soupe, chaudes, froides, les pâtes s’y dégustent de toutes les façons après être passées dans les mains expertes des chefs du lieu.

Chez Van – 65, Boulevard Saint-Marcel, 13ème

Loin de l’ambiance cantine de l’Impérial Choisy, ce petit restaurant mise sur la cuisine du nord-ouest de la Chine. Les nouilles y sont préparées sous les yeux des clients, puis servies avec le sourire. Le plus de ce lieu simple et gourmand, ses menus à volonté proposés tous les midis pour 10 euros.

La Taverne de Zaho – 49, rue des Vinaigriers, 10ème

Avec sa façade rose fushia, ce petit restaurant traditionnel n’a pas pu échapper aux adeptes du Canal Saint-Martin. Ici pas de nems ou de simple canard laqué, la cuisine y est aussi traditionnelle qu’élaborée. Des plats à moins de 10 euros, des préparations maison et un emplacement idéal, il fait bon entrer dans la Taverne !

Nanchang – 143, rue de Charonne, 11ème

Capitale de la Province du Jiangxi, au sud de la Chine, Nanchang a depuis un peu plus d’un an son restaurant. Ouvert par un originaire de la ville, le lieu forge peu à peu sa réputation à coups de brochettes grillées au charbon de bois et autres mets locaux.

Dans le Noir ? – 51, rue Quincampoix, 4ème

Non, ce n’est pas une erreur. S’il est loin des traditions chinoises, ce restaurant qui porte bien son nom met à l’honneur la nouvelle année jusqu’au 6 février. Une « option menu chinois » a ainsi été mise en place pour l’événement, l’occasion pour les plus courageux d’oublier l’aspect des plats pour mieux en apprécier le goût !

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE