Instagram : la diète 2.0 ?

publié le jeudi 10 octobre 2013 à 09:13
DR

DR

Poster des photos de sa vie, c’est la tendance du moment sur les réseaux sociaux : cette mode s’étend jusque dans nos assiettes où l’on n’hésite pas à immortaliser ses petits plats pour les exposer aux yeux de tous. Seul problème : cette pratique aurait un effet coupe-faim, qui nous fait parfois fleurer la crise de foie à la simple vue d’un steak-frites.

Plus qu’un simple constat, c’est une véritable étude dont fait l’objet cette pratique. Effectivement, faire défiler des photographies de nourriture lasse rapidement et donne une impression de satiété, de même que rester trop longtemps devant ces images nous coupe l’appétit.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs on divisé des volontaires en deux groupes. Le premier d’entre eux était invité à visionner des photos d’aliments salés, tandis que le second devait visionner une série de photos d’aliments sucrés.

Par la suite, des aliments salés ont été proposés à tous les volontaires, et le premier groupe a nettement moins apprécié l’apéritif que le second… Un résultat probant, qui nous incite fortement à laisser de côté nos smartphones au profit de nos couverts !

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE