Déco

Zoom sur la 55e édition de la Biennale de Venise

Biennale

DR

Créée 1893 pour célébrer les noces d’argent du roi Humbert Ier et de Marguerite de Savoie, la Biennale de Venise attire aujourd’hui les plus grands amateurs d’art contemporain. Zoom sur la 55e édition qui met en relief plus de 80 expositions officielles.

L’année 2013 sera marquée par un thème : l’enciclopedico, entendez par là l’encyclopédie et son universalisme. Pour orchestrer le sujet, la Biennale de Venise a fait appel à Massimiliano Gioni, le plus jeune commissaire d’exposition ayant jamais participé à l’évènement. Agé de 39 ans, ce directeur associé du New Museum a New York entre dans la cour des grands.

Parmi les artistes remarqués, on cite  Berlinde De Bruyckere, exposée au Pavillon Belge:  Fascinée par les os et les viscères, la sculptrice belge en recouvre les murs et les sols du pavillon. De son côté, la Fondation Prada présente l’évènement de la Biennale : Quand les attitudes deviennent forme, un dialogue entre le passé et l’avenir qu’a effectué le curateur Germano Celant durant deux ans.

Grand absent, l’artiste chinois Ai Weiwei est devenu le symbole de la rébellion après avoir été emprisonné plus de 80 jours dans son pays pour une accusation à la fraude fiscale. Privé de passeport, son art est représenté par l’Allemagne à la Biennale de Venise.

Et, malgré le potentiel branché de l’évènement, de nombreux professionnels arpentent chaque année les allées de la Biennale de Venise lors des vernissages. Ainsi, collectionneurs et people se croisent, à l’image de Jeff Koons et de Charlotte Casiraghi, pour parler des dernières tendances et échanger leurs points de vue avant de finir dans l’une des soirées d’ouverture réputées, généralement organisée par François-Henri Pinault.

Mais le plus important, pour les artistes, ce sont les récompenses distribuées. Cette année, le Lion d’or de la meilleure participation nationale a été décerné à Edson Chagas pour son oeuvre « Luanda, Encyclopedic City », présentée au Palazzo Cini. Un travail complexe, qui nous plonge dans la capitale angolaise à travers des objets trouvée dans la rue puis replacés dans un contexte urbain différent.

Quant au Lion d’Argent de la « Jeune artiste prometteuse », il a été remporté par la française Camille Henrot, dont la vidéo est visible dans l’exposition centrale à l’Arsenal.

Rendez-vous à la Biennale de Venise du 1er jun au 24 novembre prochain pour découvrir le meilleur de l’art contemporain.

Ajouter un commentaire

Plus d'infos sur...

Instagram

#LEBHVMARAIS

Suivez-nous