Déco

Thibault Desombre : designer du lampadaire « Tool »

Loin des codes et des modes qui régissent sa profession, Thibault Desombre imagine et réalise des objets, du mobilier aux lignes épurées, gorgés de chaleur et d’histoires.

Avec son lampadaire « Tool », il renoue avec son premier amour : l’ébéniste

Thibault Desombre, designer du lampadaire « Tool » © Marc Ginot

Thibault Desombre, designer du lampadaire « Tool » © Marc Ginot

rie. Un clin d’oeil lumineux comme pour laisser un peu de soi et de son atypisme derrière lui.

Thibault Desombre
Maintes fois récompensé pour ses créations, Thibault Desombre collabore depuis quelques années avec la maison d’édition de luminaires « SCE Edition ». Un partenariat qui a contribué à la création de son lampadaire « Tool ».

Comment êtes-vous devenu designer ?

Un peu par hasard pour tout dire ! Je me suis très vite désintéressé de l’enseignement dispensé au lycée. Comme j’ai toujours été très manuel, j’ai entamé un apprentissage de menuiserie chez les Compagnons du devoir. J’y ai appris la maîtrise mais aussi la rigueur. Puis, dans les années quatre-vingt, je suis entré à l’Ecole nationale des arts décoratifs dans « l’atelier mobilier » . Et c’est là que j’ai découvert l’univers du design. J’exerce depuis trente ans ce métier merveilleux avec beaucoup de passion et de conscience.

Lampadaire Tool © SCE EDITION thibault desombre

Comment est né le projet de votre lampadaire « Tool » ?

C’est une aventure que nous avons menée avec la maison
« SCE ». Nous avions perçu un vrai retour aux tendances naturelles. J’ai imaginé un luminaire où le bois prédomine puis j’y ai apporté un peu de mon histoire. Car mon lampadaire « Tool », qui signifie outil en anglais, s’inspire très largement d’une servante. En menuiserie, cet instrument, équipé d’un double pied coulissant cranté et bloqué par un collier métallique, est un support mobile permettant de prendre appui pour découper une pièce large.

J’ai eu envie de détourner l’idée tout en restant fidèle à l’original. J’ai utilisé des pièces de bois en chêne massif, une matière noble et solide, pour réaliser le support. Puis, pour rappeler l’univers industriel, j’ai déposé mon luminaire sur une base métallique. J’ai également souhaité un câble apparent de couleur rouge qui pour moi correspond à ce langage d’atelier, d’outils. J’aime bien aller le plus loin possible dans le propos.

Dans quelles ambiances imaginez-vous « Tool » ?

Je le vois très bien comme un élément proche de l’environnement du canapé ou dans une petite pièce. Il a plus une vocation de liseuse. C’est un lampadaire à la fois brut et chaleureux, qui peut s’intégrer très facilement à toutes les ambiances.

Quels sont les projets que vous menez actuellement avec la Société centrale d’éclairage (SCE) ?

J’ai articulé toute une collection d’objets et de meubles dans l’esprit « outils » comme « Tool ». Quand j’ai commencé à travailler avec la SCE, la société commercialisait, pour l’essentiel, des luminaires auprès d’importantes centrales achats nationales.

Logo SCE thibault desombre

Bruno Josse, le directeur de la société, a souhaité développer un partenariat avec plusieurs designers et distribuer des luminaires sous la marque « SCE Edition ». L’idée étant de proposer des produits signés, créatifs et originaux au plus grand nombre.

Ajouter un commentaire

Plus d'infos sur...

Instagram

#LEBHVMARAIS

Suivez-nous