Brocantes : les cinq destinations phares

publié le jeudi 11 avril 2013 à 10:00

Meubles, bibelots, tissus d’ameublement…les brocantes sont une véritable mine d’or pour les amateurs de décoration et les bricoleurs en recherche de matière première.

brocantes

Mais encore faut-il avoir les bonnes adresses ! Pour chiner intelligent, le BHV vous propose cinq destinations pour rapporter les trésors venus d’antan dans votre appartement.

 

Le Marché Paul-Bert aux Puces de Clignancourt, à Paris

Véritable visite à travers le temps, le Marché Paul-Bert aux puces de Clignancourt vaut véritablement le détour. Avec près de 220 stands répartis en sept allées, il s’agit d’un des marchés de meubles les plus importants d’Europe. Ici, curieux et designeurs se pressent pour acquérir des enfilades de style Napoléon II mais aussi des étagères industrielles 70’s. Vintage et objets restaurés : il y en a pour tous les goûts.

On rapporte quoi ? Des fauteuils clubs en parfait état, pour un intérieur aux allures de manoir.

Du vendredi au lundi, de 10h à 19h, métro Porte de Clignancourt.

 

Le marché de Portobello, à Londres

Coincé au milieu de Notting Hill et de ses maisons victoriennes, le marché de Portobello est divisé en trois sections : mode, antiquité et nourriture. Pour les meubles, c’est évidemment la partie des antiquaires qui nous intéressent. De nombreuses échoppes longent Portobello Road, mais l’une des meilleures reste la boutique « Art Deco », qui propose des fauteuils, du mobilier et des luminaires anglais datant de 1900 à 1980.

On rapporte quoi ? Une commode art déco restaurée, aux motifs pied-de-poule.

Tous les samedis, métro Ladbroke Grove à Londres

 

Le Rosebowl Market, à Los Angeles

Tous les second dimanches du mois, le grand marché vintage de Los Angeles se tient autour du Rosebowl Stadium. Plus de 2000 exposants sont attendus à chaque édition, et pas moins de 5000 visiteurs. Parmi les trésors repérés, des trophées, des tapis navajo (originaux) ou encore des lits en baldaquin datant de plusieurs décennies. Les prix sont raisonnables, et, petit bonus : la négociation est assez facile.

On rapporte quoi ? une malle 1930’s tout droit issue des mines. Un vestige made in USA.

Rosebowl Flea Market, 2e dimanche du mois, autour du Rosebowl Stadium, Passadena

 

Le marché de Linke Wienzeile, à Vienne

Tous les samedis, professionnels et particuliers se pressent au Linke Wienzeile, un formidable terrain de jeu pour qui sait ouvrir les yeux. Certains objets sont posés au sol, d’autres sont fièrement exposés dans les rayons des échoppes. Les miroirs sont une réussite, les dorures à peine restaurées tandis que les meubles aux inspirations slaves font office pour certains de Madeleine de Proust.

On rapporte quoi ? Une chaise russe façon trône, au dos surélevé et aux couleurs chamarrées. Une pièce d’exception pour offrir du cachet à son intérieur.

Linke Wienzeile, métro Gumperdorfen Strauss, tous les samedis.

 

Marché de l’Isle sur la Sorgue

Capitale de la brocante, l’isle sur la Sorgue attire tous les chineurs du pays avec ses nombreux brocanteurs. Du samedi aux lundi, ces derniers ouvrent leurs portes et proposent une multitude d’objets : sculptures, meubles, bibelots…au total, sept villages d’antiquaires vous attendent, de l’île aux Brocantes aux Carré d’herbe en passant par l’Entrepôt des Chineurs.

On rapporte quoi ? Une pendule du XIXe siècle, comme chez mémé !

Brocantes de L’isle sur la Sorgue, du samedi au lundi.

Tags : ,

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE