Bien dormir: ce que disent nos rêves

publié le mardi 03 février 2015 à 16:40

S’il ne devait y avoir qu’une seule bonne résolution sur votre liste de cette année, elle devrait concerner votre sommeil. Monsieur Bien Dormir revient pour vous sur les points les importants concernant nos rêves.

 

157219154

Quand rêve-t-on?
On ne rêve pas pendant toute la durée de notre sommeil. Les songes interviennent surtout au moment de l’endormissement et juste avant le réveil ou les micro-réveilles, ce qui correspond au sommeil paradoxal.
Il existe en fait trois phases qui rythment nos nuits : le sommeil paradoxal, le sommeil lent léger et le sommeil lent profond. Ces trois types de sommeil composent un cycle qui se renouvelle plusieurs fois, entrecoupé à chaque recommencement de micro-réveils généralement imperceptibles pour le dormeur.

Pourquoi ne se souvient-on pas de nos rêves ?
Certains sont capables de raconter leurs rêves tous les jours, d’autres pensent simplement ne jamais rêver. Cette fausse impression est souvent liée à la manière dont on se réveille. Si le lever n’est pas naturel, il peut arriver que la sonnerie de réveil  interrompt une phase de sommeil lent. Il est alors très difficile de pouvoir se souvenir de son rêve. Se réveiller en stress, en pensant par exemple au manque de temps pour se préparer, peut également jouer sur le souvenir de vos songes, et les effacer en un instant de votre mémoire.

Le cauchemar, un rêve comme les autres
Scientifiquement en tout cas, il n’y a aucune différence entre les rêves et les cauchemars. Seule la nature de l’illusion créée par notre cerveau pendant des phases de semi-éveil change. Situations gênantes, stressantes ou terrifiantes, les cauchemars ne sont pas réservés aux enfants. Il peut arriver qu’un cauchemar survienne pendant une phase de sommeil profond, dans ce cas il est plus difficile de se réveiller et d’y mettre un terme.

A chaque rêveur son propre songe
Rêve ou cauchemar, on ne sait en fait que très peu de choses sur l’utilité des rêves. Ils feraient partie d’une phase d’apprentissage nous permettant d’intégrer de nouveau enseignements, le nourrissons ayant des phases de sommeil paradoxal plus longues que les adultes. Concernant leur interprétation, il est également impossible d’appliquer des explications toutes faites à une histoire rêvée. Chaque songe est lié à l’histoire intime du dormeur qui doit lui même, souvent au cours d’une psychanalyse, puiser dans son vécu pour comprendre le sens de l’un de ses rêves.

Le rêve n’est pas réservé aux humains
Nous ne sommes pas les seuls à rêver ! Tous les mammifères rêvent, même si nous ne pouvons savoir de quoi. Ne soyez plus surpris de voir le bout des pattes de votre chien remuer pendant son sommeil, il est sans doute au paradis des os à moelle.

 

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE