Tendance « Normcore » : quand la normalité devient stylée

publié le mardi 25 mars 2014 à 13:57
Getty

Getty

Révélée par un article du New-York Magazine, la tendance « Normcore » s’apprête à transformer le normal en stylé et le stylé en ringard. Et aux hipsters de pleurer. 

Norm… quoi ? Normcore. Un mélange de « normal » et « hardcore ». Inventé par le bureau de style K-Hole, récupéré (dans un sens tout autre) par la journaliste Fiona Duncan pour désigner les personnes à la « normalitude » exacerbée, ce mot barbare monopolise le web depuis quelques jours. Pourquoi ? Parce qu’il remet en question toute une famille de personnes érigées en stars du style et de la hype. La famille en question, c’est celle des hipsters. Barbe au menton, chemise à carreaux sur le torse et lunettes verres oversize sur le nez, ils étaient les rois du monde.

Dans son article « Normcore: Fashion for Those Who Realize They’re One in 7 Billion », Fiona Duncan explique, à raison, qu’elle a de plus en plus de mal à distinguer les jeunes branchés des gens lambda. Parce que les styles s’inspirent les uns les autres, que le pull tricoté par mamie (façon Mark Darcy) était ringard avant de devenir hype, même combat pour les baskets (façon course à pieds). Steve Jobs, aussi. Dieu de l’High-Tech pour beaucoup, roi du style pour personne. Vedette proclamée du mouvement, le géant d’Apple était le « normcore » parfait. Pull col roulé aux formes approximatives, jeans pas forcément bien taillé, et baskets centenaires, pourquoi faire compliqué lorsqu’on peut faire simple…

A ceux qui aimeraient comprendre un peu plus ces nouvelles stars du (non-)style, on conseillera de jeter un coup au Tumblr « Retraite de style », répertoriant les phrases que pourraient prononcer les « Normcore ». Sinon, « quelqu’un a le dernier Marc Lévy ? ».

 

 

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE