Tendance : les robes qui se mangent

publié le jeudi 16 mai 2013 à 18:31

robes comestibles

Les créateurs sont toujours à la recherche de nouveautés pour que leur talent s’exprime sur le catwalk. Organza, néoprène et velours sont de rigueur lors des défilés. Aujourd’hui, les vêtements passent un cap avec l’apparition de robes qui se mangent.

C’est la créatrice Yeonju Sung qui a imaginé la première, une collection de robes comestibles. S’inspirant de son assiette, les fruits et légumes parent sa ligne baptisée « Wearable Foods ».

Les pièces qu’elle crée sont uniques, comestibles et périssables. Taillés dans les végétaux, testés par des mannequins Haute-Couture, les pièces se sont faites photographiées avant d’avoir été littéralement dévorées.

Entre la robe-banane, le bustier-betterave et la robe-aubergine, il y en a pour tous les goûts.

robes comestibles

robes comestibles

 

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE