Que voir à la FIAC?

Du 19 au 22 octobre, la FIAC ouvre grandes les portes de l’art contemporain (mais pas que) avec pas moins de 193 galeries rassemblées au Grand Palais. Première bonne nouvelle, cette 44ème édition fait la part aux œuvres en plein air avec deux dispositifs qui les mettent à la portée de tous. Deuxième bonne nouvelle : après 7 ans d’éclipse faute de place, le design est de retour avec 5 galeries incontournables sur la scène internationale : Jousse Entreprise, Galerie kreo, LAFFANOUR – Galerie Downtown, Eric Philippe et Galerie Patrick Seguin. Bref, le haut du pavé parisien !

@laffanour_galeriedowntown

DU NEUF

@fiacparis

La directrice Jennifer Flay et ses équipes ne se reposent pas sur leurs lauriers avec 40 nouveaux exposants et 30 pays représentés.

Garant de la pertinence et de la fraîcheur de la Foire, le Secteur Lafayette rassemble 10 galeries émergentes : Bernhard, Experimenter, Freedman Fitzpatrick, Gypsum, Cairo Instituto de Visión, LambdaLambdaLambda, Queer Thoughts, SCHLOSS, Truth and Consequences et joségarcía ,mx.

BERLIN

@fiacparis

Représenté par la Galerie Guido W. Baudach, le Berlinois Björn Dahlem réalise des sculptures cosmiques à partir de matériaux simples et de récup’. Une vulgarisation poétique du savoir scientifique astronomique qui réinvente la voie lactée, les planètes et le système solaire avec ici une lune poétiquement allumée faite de bois, de miroirs et d’ampoules.

CUBA

@fiacparis

Fasciné par l’idéologie comme peut l’être un artiste contemporain n’ayant pas grandi dans un pays capitaliste, Lázaro Saavedra érige l’idéologie au rang d’art. Cet artiste conceptuel Cubain expose un Karl Marx saisissant (galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois)

ON SITE

@fiacparis

Lancé l’an dernier, On Site investit Le Petit Palais et piétonnise l’avenue Winston Churchill avec une mission : en mettre plein la vue avec une quarantaine d’installations et d’oeuvres sculpturales. Parmi elles, on avoue avoir un coup de cœur sur l’oeuvre de Claudio Parmiggiani (Simon Lee Gallery) autour de la mémoire : une cloche juchée sur une pile de livres, reliés entre eux par des cordes, comme réduits au silence. Ils symbolisent en quelques sorte les médias du passé qui n’ont plus le monopole de la transmission des informations.

LA FIAC EN PLEIN AIR

@stefanrinck

Avec Parades for Fiac, l’art contemporain croise danse, poésie, théâtre et musique à travers une vingtaine de performances disséminées dans des lieux choisis aux alentours du Grand Palais (Louvre, Centre Pompidou, Palais de la Découverte).

La vitrine de la Foire reste Hors les murs. Place Vendôme, d’énormes tuyaux sortis du sol et transpercés d’arbres inviteront le public à déambuler et s’interroger sur la pénurie d’eau mondiale. Coup de cœur pour le cadre exceptionnel offert à une vingtaine de projets pendant un mois aux Tuileries. Un parcours qui permet aux visiteurs de croiser un trio singulier de sculptures monumentales signées Stefan Rinck.

À lire aussi

Instagram

#LEBHVMARAIS

Suivez-nous