Nuit blanche au BHV MARAIS

publié le jeudi 25 septembre 2014 à 09:57

 

logo nb avec logo mdp

La Nuit Blanche aura lieu le 4 octobre prochain. L’occasion pour les insomniaques d’occuper culturellement leur nuit, et pour LE BHV MARAIS de donner quartier libre à José-Manuel Gonçalves, directeur artistique de l’événement. 

Cela fait maintenant 12 ans qu’une soirée particulière enchante les amoureux de la nuit, insomniaques et autres amateurs d’art et de culture. Logiquement nommée « La Nuit Blanche » cette belle initiative permet, une fois par an, de s’abreuver des richesses culturelles de Paris aux heures où le ciel est noir. Ainsi musées, bars, espaces publics, privés, et autres institutions culturelles resteront ouverts plus longtemps que prévu le 4 octobre prochain, pour respecter l’insomnie de la capitale et de ses visiteurs.

Fidèle à l’événement, c’est dans un magasin tout beau tout neuf que LE BHV MARAIS accueillera cette année cette nuit sans sommeil. Toujours à coeur de mettre en lumière l’art et ses différentes facettes, il a pour l’occasion donné carte blanche au directeur artistique José-Manuel Gonçalves pour investir l’un de ses espaces. Comment ? En organisant une projection du film « Walker » du cinéaste malais Tsai Ming-liang, sur le pan coupé à l’angle de la rue de Rivoli et de la rue des Archives de 20h15 à 7h.

Plus qu’une simple séance de cinéma, c’est une expérience que l’invité propose aux visiteurs, qui pourront observer dans ce film le moine Xuanzang se déplaçant extrêmement lentement, parallèlement au brouhaha et à la circulation parisienne. Un moyen visuel, aussi réaliste que cinématographique, d’inviter le spectateur à ralentir et apprendre à prendre son temps. Expérience nécessaire à quiconque veut profiter de la meilleure des façons des multiples événements s’apprêtant à illuminer cette nouvelle Nuit Blanche.

 

Tags :

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE