MACRO MAGINI COMME SI J’ETAIS SEUL

publié le mercredi 10 août 2016 à 14:44
Marco Magni, Comme si j'étais seul

Marco Magni, Comme si j’étais seul

Date: Samedi 1 octobre 2016

Heure: 15h à 16h

Lieu:  2ième étage ESPACE LIBRAIRIE

Titre: Comme si j’étais seul

Editeur: HC éditions

Interview Philippe Chauveau journaliste littéraire sur Web TV Culture 

 

 A Srebrenica, la seule façon de rester innocent était mourir

Dražen Erdemovic est un jeune homme d’une vingtaine d’années lorsque la guerre éclate dans son pays, la Yougoslavie. Il doit alors participer à un conflit décidé par une autre génération et faire des choix irréversibles pour sa famille et pour lui-même.

L’évocation du massacre et du procès qui s’est ensuivi au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie est confiée à trois voix qui alternent dans une partition bien rythmée.

La voix du magistrat espagnol Romeo Gonzalez évoque le déroulement du procès et met en évidence les motivations, souvent bien subjectives, des juges à l’heure de rendre leur verdict.

La voix de Dirk, casque bleu néerlandais en garnison à Srebrenica, parle au nom du contingent de l’ONU, coupable de ne pas avoir empêché le massacre.

Et la voix du soldat serbo-croate Dražen Erdemovic, véritable protagoniste de l’histoire, volontaire dans l’armée serbe, est celle du seul soldat ayant avoué sa participation au massacre, le seul jugé et le seul condamné.

La force de ce roman tient dans le trio narratif et dans son rythme. Marco Magini fait parler les consciences humaines avec une finesse et une humanité déroutantes. Il nous prend par la main et nous aide à déceler les chemins sinueux qui vont amener chaque protagoniste à renoncer à la notion même de justice.

Le choix d’un des passages les plus dramatiques de l’histoire européenne récente, ainsi que le style, dont l’aridité porte en creux la puissance émotionnelle, font de ce récit un texte à part.

AUTEUR

Marco Magini était un enfant pendant la guerre en Yougoslavie. Mais alors qu’il est étudiant, il découvre l’histoire de Dražen Erdemovic et cet épisode de l’histoire devient une obsession.

Marco Magini est né à Arezzo en 1985. Il est diplômé en Politique économique internationale de la London School of Economics. Pour son travail, il a vécu au Canada, aux États-Unis, en Belgique, en Turquie et en Inde. Aujourd’hui, il vit et travaille à Londres où il s’occupe de changement climatique et d’énergie renouvelable.

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE

PLUS D'INFOS SUR...

LE BHV MARAIS

Situé au cœur de l’historique quartier du Marais, LE BHV MARAIS reste le magasin emblématique. Lire la suite