Le temple du graffiti 5 Pointz disparaît

publié le mardi 26 novembre 2013 à 13:18

5POINTZ

Condamné à la démolition par son propriétaire courant 2014, le temple New-Yorkais du graffiti a vu ses œuvres recouvertes de peinture blanche la semaine dernière.

Après l’expo plein air de Bansky et le succès de la Tour Paris 13, c’est cette fois-ci pour sa perte que les projecteurs s’allument sur le street-art. Mardi 19 novembre, les murs de l’ancienne usine 5 Pointz, située dans le quartier du Queens à New-York, ont été grossièrement recouverts de peinture blanche. Une décision prise par son propriétaire Jerry Wolkoff, qui a par là-même confirmé la future démolition du lieu et l’implantation d’un nouveau complexe immobilier. Laissé à la portée des artistes depuis près de 20 ans, terrain de jeu de la culture hip-hop, le 5 Pointz voit aujourd’hui sa disparition considérée comme l’une des plus grandes pertes de l’histoire du graffiti.

 

Tags : ,

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE