Jeff Koons : la société, l’art et le kitsch

publié le jeudi 13 novembre 2014 à 18:18
Photo : getty

Photo : getty

À l’occasion de la rétrospective Jeff Koons proposée par le centre Georges Pompidou, LE BHV MARAIS expose en façade l’une des oeuvres de l’artiste, jusqu’au 6 décembre. Une reproduction tirée de la série Popeye, parfaitement représentative de l’univers régressif, pop, et sociétal de l’américain. Couleurs vives, enfance, kitsch et néo-pop, bienvenue dans l’univers de Jeff Koons. 

Les épinards, la tenue de marin, les muscles : Popeye est aujourd’hui un personnage culte de notre pop culture. Raison pour laquelle Jeff Koons a usé de sa notoriété dans l’une de ses séries du même nom, reprenant ça et là l’esthétique du comics revisitée à sa sauce. Transformer le réel, le sentiment ou la société en oeuvre d’art, voilà ce que fait Jeff Koons depuis près de 30 ans. Lui en a 59, 59 bougies soufflées aux Etats-Unis où il est né, puis dans le monde où son art a été remarqué, exposé, commenté, et acheté. À prix fort. S’il est aujourd’hui l’un des artistes vivants les plus chers du monde, c’est parce que Jeff Koons a avancé avec cohérence dans l’univers vif et coloré du néo-pop.

©Jeff Koons

©Jeff Koons

De la sculpture, à la peinture, en passant par la vidéo ou la gravure, l’américain est de ces artistes qui ont fait des objets du quotidien des oeuvres d’art. Via le ready-made au début de sa carrière, la réflexion esthétique et sociétale ensuite. De ses Balloon Dog rappelant les sculptures de ballons de l’enfance à son mignon et végétal Puppy , en passant par la série Popeye, Jeff Koons a toujours usé de l’imagerie populaire comme il l’entendait : de façon colorée, vive, et définitivement kitsch.

Loin de rester enfermé dans une sphère entièrement artistique, l’américain n’hésite pas à inscrire son image et sa patte dans la société d’aujourd’hui, via ses expositions, ses collaborations commerciales (BMW…) ou artistiques (Lady Gaga…). Une façon pour lui de continuer à avancer en tant qu’artiste, mais également de s’encrer dans son monde et dans son époque, dont il parvient à percer les mystères et les questions au travers de ses oeuvres.

 

Tags :

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE