Innovation : un avant-goût du futur

publié le mercredi 07 mai 2014 à 16:38
digital-lollipop_4862169

crédits : Digital Lollipop

Le goût peut-il être digitalisé ? C’est la question que s’est posée l’Université Nationale de Singapour avec le projet « digital lollipop », soit la « sucette numérique » en français, permettant de simuler les sensations sucrées, salées, amères, aigres. 

Le principe est simple : les chercheurs ont placé sur le bout d’une tige un électrode en argent qui, une fois placé sur le bout de la langue, est capable de récréer ces 4 sensations à la base du goût. En développement depuis un peu plus d’un an, cette technologie s’articule sur le fait de diffuser un courant alternatif dans la sucette numérique, provoquant de légers et brefs changements de température ce qui trompe les récepteurs de goût.

Derrière cette folle invention, on retrouve le professeur Nimesha Ranasinghe, motivé par le doux rêve de pouvoir un jour lécher son écran de télévision ou de smartphone afin de connaître les goûts de tel ou tel plat en photo, ou réalisé dans une émission. On est encore loin du résultat, puisqu’il s’agit désormais d’élargir la palette des goûts disponibles et de leur y ajouter une odeur et une texture, pour tromper cette fois-ci le cerveau et gagner en réalisme. Le marché s’annonce toutefois prometteur, tant dans le domaine scientifique que commercial… Pas sûr toutefois que ce soit du goût de tout le monde.

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE