Exposition: la genèse des « musiques noires »

publié le lundi 31 mars 2014 à 12:48
BC_Franco, Kinshasa, 1965 © Jean Depara, Revue Noire.

BC_Franco, Kinshasa, 1965 © Jean Depara, Revue Noire.

Du 11 mars au 24 août 2014, la Cité de la musique revient sur la naissance et l’histoire des « musiques noires » dans une exposition multimédia baptisée « Great Black Music », où le visiteur est invité à faire sa propre expérience de parcours et découvrir ces artistes américains et africains qui ont marqué l’histoire des musiques populaires au XXe siècle.

Après quatre cents ans de servitude liée à l’une des plus grandes tragédies humaines, la terreur raciale a laissé place à une immense explosion de créativité et de liberté, que la musique depuis lors n’a eu de cesse d’exprimer. C’est ce que se propose de nous faire découvrir la Cité de la musique, dans une exposition ludique, la « Great Black Music », à travers un parcours multimédia sensoriel et immersif.

CD_Cold Crush Brothers, Club Negril, 1981. © Joe Conzo / Cornell University Library

CD_Cold Crush Brothers, Club Negril, 1981. © Joe Conzo / Cornell University Library

Documents sonores et audiovisuels, films, photographies… Des griots mandingues aux bluesmen du delta du Mississippi, des bouges de La Nouvelle-Orléans aux clubs de Manhattan, des rythmes yoruba à la naissance de l’afrobeat, du maloya à la samba, des faubourgs de Kingston, où apparurent le ska et le reggae, jusqu’aux terrains vagues du Bronx où surgit le hip-hop, l’exposition apporte un éclairage nouveau sur la richesse de ces « musiques noires ».

AB_Billie Holiday, Downbeat, New York, 1947 © William P. Gottlieb

AB_Billie Holiday, Downbeat, New York, 1947 © William P. Gottlieb

Exposition « GREAT BLACK MUSIC », du 11 mars au 24 août 2014 à La Cité de la Musique:

221 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris

Horaires
Du mardi au jeudi de 12h à 18h
Nocturne les vendredis et samedis jusqu’à 22h
Le dimanche de 10h à 18h
Ouverture exceptionnelle jusqu’à 20h les 15, 17 et 23 avril.
Fermée le 1er mai.

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE