Bien dormir, le début du bonheur

publié le jeudi 08 janvier 2015 à 09:00

S’il ne devait y avoir qu’une seule bonne résolution sur votre liste de cette année, elle devrait concerner votre sommeil. Pour commencer ce début d’année sous les meilleurs auspices, Monsieur Bien Dormir vous livre ses conseils pour des nuits plus douces et réparatrices.

 

144560998

 

Pourquoi c’est important ?

Depuis quelques années, de nombreuses études mettent en lumière les effets néfastes d’un manque de sommeil, aussi bien à courts qu’à longs termes. Dormir trop peu, c’est le risque de ne pas être efficace dans nos tâches du quotidien. Mais certains risques sont plus graves, comme le surpoids, les dépressions, ou même les maladies cardiovasculaires.

Comment faire pour mieux dormir ?

Même s’il n’existe pas de « remèdes miracles » à proprement parler, des solutions existent pour pouvoir profiter d’un sommeil plus réparateur. Tout d’abord, éviter de trop manger le soir. En effet, des repas du soir trop lourds, trop riches en protéines et lipides, retardent l’endormissement.

Deuxième conseil, essayer de se relaxer avant de s’endormir. Impossible d’avoir un sommeil réparateur si les problèmes du boulot ou les derniers travaux à effectuer chez vous viennent interférer. Musique relaxante, yoga, méditation… A vous de trouver le moyen qui vous convient, mais en 2015, on ne se couche plus stressé !

Un autre conseil censé mais pas toujours respecté, garder des horaires réguliers.  Afin de ne pas perturber notre horloge biologique, on fixe l’heure du coucher et du lever à des horaires fixes, que l’on essaye de tenir !

 

dodo

Enfin, de plus en plus détudes mettent en lumière la nocivité des écrans dans les chambres à coucher. Ainsi, les smartphones et tablettes réduiraient le temps de sommeil, mais aussi sa qualité. Ce phénomène viendrait du fait que la lumière émise par nos appareils altérerait notre sommeil. On préfère alors un bon livre (papier, pas numérique !) ou un magazine pour terminer sa journée !

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE