Notre sélection de romans à glisser dans sa valise

publié le vendredi 14 août 2015 à 10:04
Guetté(e) par l’ennui des journées plages ? En quête de lecture et et d’évasion ? Voici quelques romans et livres du moment à ne rater sous aucun prétexte. Il y en aura pour tous les goûts et toutes les plumes
Check-point de Jean-Christophe Rufin

Visuel Amazon

Auteur des déjà très remarqués Rouge Brésil (Prix Goncourt 2001) et de L’Abyssin, Jean-Christophe Rufin revient ici avec un ouvrage humain et humanitaire offrant un regard juste et touchant de réalisme sur le monde contemporain.

Résumé :

Maud, vingt et un ans et timide de nature, s’engage dans une ONG. La jeune femme se retrouve alors au volant d’un quinze tonnes sur les routes de la Bosnie en guerre. Elle est accompagnée de quatre hommes, bien différents de l’image habituelle des volontaires humanitaires. Au fil de leur périple, Maud réussira à s’imposer et trouver sa place dans un univers teinté de machisme et de préjugés. Et un à un, ses compagnons de route « vont lui révéler les blessures secrètes de leur existence. Et la véritable nature de leur chargement. À l’heure où la violence s’invite jusqu’au cœur de l’Europe, y a-t-il encore une place pour la neutralité bienveillante de l’action humanitaire ? Face à la souffrance, n’est il pas temps, désormais, de prendre les armes ? ».

Check-point de Jean-Christophe Rufin, édition Gallimard (10 avril 2015), 400 pages, 21 euros.

Le Livre des secrets de Fiona Kidman

Visuel Amazon

Les vacances sont aussi l’occasion de redécouvrir des classiques contemporains. En témoigne Le Livre des secrets, de Fiona Kidman qui se voit rééditée dans un format de poche. Un roman fort et poignant à la gloire des femmes insoumises et des aventuriers indomptable.

Présentation de l’auteur :
« Aux yeux de tous, Maria est une sorcière. La sorcière de Waipu. Bannie par les siens, elle a trouvé refuge dans la maison de sa naissance. Parmi les vestiges du passé, elle découvre le journal de sa grand-mère : le livre des secrets. Comme elle, Isabella était aventureuse, indocile. Comme elle, pour exister dans une communauté masculine, elle a choisi la résistance. Une diablesse, comme elle… »
Le Livre des secrets de Fiona Kidman, édition Points, 470 pages, 8.20 euros.
 Prête à tout, de Joyce Maynard

Visuel Amazon

Si tout le monde se souvient de l’excellente adaptation cinématographique de Gus Van Sant  avec Nicole Kidman et Matt Dillon en 1995, peu de gens ont eu l’occasion de se plonger dans le roman de Joyce Maynard. Cet été 2015, ce sera désormais chose faite. Alternant à la fois les témoignages de vive voix et récit, la construction de Prête à tout prend des allures de documentaire machiavélique. Un plaisir coupable taillé pour les vacances.

Présentation de l’éditeur :

« Jeune, belle, mariée à un homme qui la vénère, installée dans une jolie maison, Suzanne Maretto ressemble à ces filles trop parfaites des magazines. Mais elle veut davantage, elle veut la célébrité. Elle décide alors que la télévision sera son royaume et, à force de persuasion, obtient un petit poste dans la station locale. Quand son époux est retrouvé mort, la veuve éplorée, point de mire des caméras, devient rapidement suspecte. Énigmatique, capricieuse, la jeune femme est-elle pour autant l’arriviste perverse que certains dénoncent ? Où est le vrai dans ce que raconte Jimmy, son admirateur adolescent ? Jusqu’où est-elle disposée à aller pour atteindre cette renommée si convoitée ? »

Prête à tout, de Joyce Maynard, édition Phlippe Rey (mai 2015), 332 pages, 20 euros.

Prendre Lily de Marie Neuser

Visuel Amazon

Certains aspirent à des romans légers pour les vacances. D’autres savourent les romans noirs du moment. Prendre Lily appartient clairement à la seconde catégorie. Écrit par la talentueuse Marie Neuser, le thriller met à bout le lecteur, épuisé par la traque désespérante et lente d’un homme invisible. Paru en mai 2015, Prendre Lily est le premier volume d’un diptyque tiré de faits divers réels qui ont marqué l’Italie et l’Angleterre de 1993 à 2011. Le roman a reçu entre autre le Prix de Villeneuve-lès-Avignon, 2012; Grand Prix de la Littérature Policière, 2012; Prix SNCF du Polar, 2012; Prix du Goéland Masqué (Penmarc’h), 2012…Devons-nous continuer ?

Présentation de l’éditeur :

« Une mère de famille retrouvée assassinée dans sa baignoire, les seins tranchés, les doigts comme un écrin renfermant deux mèches de cheveux. Le corps d’une étudiante coréenne abandonné la nuit dans un quartier désert. D’autres jeunes femmes qui témoignent : leurs cheveux coupés net, tandis qu’elles vivent, marchent, respirent dans une petite ville balnéaire d’Angleterre qui ne connaît pas les débordements. Non loin de la salle de bains de Lily Hewitt vit Damiano Solivo. Un homme mystérieux et déviant que tout semble accuser. Mais son épouse le jure : Damiano est innocent. Il est même victime. Victime de la complexité d’une machinerie sociale et judiciaire qui sait comment on façonne les monstres… »

Prendre Lily de Marie Neuser, éditions Fleuve, 528 pages, 19.90 euros.

AJOUTER UN NOUVEAU COMMENTAIRE

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus beaux points de vue pour admirer Paris

L’été est la saison parfaite pour profiter des parcs et des jardins parisiens. Mais pas que. Délaissés par les touristes au profit de la fraîcheur des quais et des canaux, les points de vue sur la capitale sont également à redécouvrir. Voici notre sélection des plus beaux spots panoramiques. Lire la suite

Tendance : faut-il oser le bob ?

À l’heure où les lunettes de soleil et les chapeaux de pailles deviennent les indispensables des excursions bucoliques et/ou citadines, qu’en est-il des bobs ? Jusqu’à présent associés au mauvais goût voire à l’absence même de goût, ces chapeaux ronds reviennent peu à peu sur le devant de la scène. 2015 sera-t-elle l’année de la réconciliation ? Lire la suite

Les marchés de quartier, ces eldorados gustatifs

Qu’on se le dise, il n’y a pas de saison pour faire preuve de gourmandise. Depuis la folie des food trucks, les citadins semblent redécouvrir la cuisine de rue et ses trésors cachés. Ces food markets (ou marchés de quartier) n’ont pourtant rien de nouveau à Paris. La preuve avec notre sélection parisienne. Amoureux de la cuisine, de la street food et des bazars en plein air, sortez vos paniers. Lire la suite